Vous êtes ici : AccueilCLASSESLes foyers moteurs de l’économie mondiale (l’Amérique du nord)
Terminale
A & C & E & D & TI
Géographie
Cours
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

Il faut préciser ici qu’i s’agit des USA et du Canada qui ont respectivement une superficie de 9,834 millions et 9,984 millions de Km2. Les USA forment une République fédérale de 50 États fédérés tandis que le Canada a 10 provinces et 3 territoires. Bien qu’étant tous les deux des pays développés, les USA ont une avance considérable sur son voisin du Nord.
pays amerique du nord

I. Démographie de l’Amérique du Nord

Plusieurs anglicismes sont employés pour résumer le cosmopolitisme de la population nord américaine en général et étasunienne en particulier : melting-pot, salad-bowl. Ce brassage démographique est le résultat d’une immigration diversifiée qui a peuplée les USA de 332,9 millions d’habitants (2021) et le Canada de 38,4 millions d’âmes.
La population de ces pays se caractérise par une inégale répartition, une forte urbanisation (80% de citadins) et une hétérogénéité ethnique notable. En effet, aux USA, les populations sont plus concentrées à l’Est, dans la région des grands lacs et en Californie tandis que les États peu peuplés sont le Wyoming, Vermont, Alaska et le Dakota du Nord. La densité de ce pays est de 34,30 hab/km2.
Au Canada, l’Ontario et le Québec sont les 2 provinces les plus peuplées alors que les territoires du Nord-ouest (Yukon et le Nunavut) sont presque vides. Sa densité est de 4 hab/Km2.
La population pluri ethnique des USA est selon l’US Census composée de 70% de blancs, 13% d’hispaniques, 12,4% de noirs, 3,6% d’asiatiques et 1% d’amérindiens. Tandis qu’au Canada vivent en majorité les anglais (20%) et les français (15%). Mais ceux-ci cohabitent aussi d’autres minorités telles que les irlandais, allemands, chinois, ukrainiens, africains. Et selon World Refugee Survey (2008), ce pays a le taux le plus élevé de réinstallation des réfugiés par habitant au monde.
Les principales villes sont New-York, Los-Angeles, Chicago, Washington (capitale) pour les USA, Toronto, Montréal, Ottawa (capitale), Edmonton, Vancouver pour le Canada.
Sur le plan religieux, les USA et le Canada restent encore des pays très chrétiens dominés par les protestants, les catholiques et les évangéliques.

II Les productions économiques

II.1 Aux États-Unis

Les atouts économiques des USA sont :
• L’immensité du territoire et sa mise en valeur ;
• Un potentiel de terres cultivables énorme (50% des sols) ;
• Une population active (taux de chômage estimé à 4%) et solvable, c’est à dire disposant d’un fort pouvoir d’achat ;
• D’importantes richesses énergétiques et minières (pétrole, gaz naturel, charbon, cuivre, or…) ;
• Un réseau de transport dense et varié (voies ferrées, ports, aéroports, autoroutes, une flotte fluviale et maritime impressionnante) ;
• Une monnaie forte (le dollar américain) ;
• La volonté politique manifestée par un capitalisme conquérant.
Avec une industrie qui réalise à elle seule le quart de la production industrielle mondiale, les USA occupent les premiers rangs mondiaux pour de nombreuses productions. Ils réalisent 60% du chiffre d’affaire mondial du secteur informatique (IBM, Microsoft) grâce à la Sillicon Valley. Les USA assurent 61% de la production aérospatiale (NASA). Dans le domaine aéronautique civil et militaire (avions, hélicoptère, drone, missiles), neuf sociétés américaines sont parmi les 10 premières mondiales (exemple Boeing). Ils sont numéro 2 pour la construction automobile (General Motors, Ford), numéro 2 pour le textile synthétique, numéro 3 pour l’acier et leader dans d’autres secteurs comme la chimie, la biotechnologie, et les industries d’armement.
Le secteur agricole reste diversifié (blé, tabac, coton, fleurs, légumes, maïs, soja, bétail…). Cette production massive permet d’avoir des denrées à des prix très bas. En outre, l’agriculture est étroitement liée à l’industrie et aux laboratoires, et par ricochet à la science ainsi qu’aux services (Mac Donald) avec lesquels elle forme l’agrobusiness. Ce secteur d’activité occupe 2,2% de la population active et comporte environ 2 millions d’exploitations dans un contexte de course à la productivité.
Dans le secteur des services, les USA jouent un rôle dominant dans les assurances, le service financier et bancaire, la recherche, la communication audiovisuelle, la grande distribution, la production cinématographique et le tourisme. Ils investissent beaucoup dans la recherche scientifique et l’innovation technologique attirant des « cerveaux » du monde entier. Sur les 200 premières multinationales, 97 ont leur siège aux USA.

II.2 Au Canada

Les atouts économiques du Canada résident aussi sur l’immensité du territoire, le dynamisme de sa population (taux de chômage évalué à 6,8% de la population active), l’abondance de ses ressources naturelles (gaz naturel, pétrole, diamant, or, nickel, plomb, cuivre, aluminium…), l’abondance de ses réserves en eau douce, une grande stabilité institutionnelle et politique ainsi qu’un système éducatif publique tres bien organisé.
La principale région industrielle est le Québec avec notamment les parcs industriels de Becancour, de Sainte Gertrude, ou de La Prade. Les technologies de l’information, les services financiers et alimentaires (industries laitières), l’industrie de pointe (automobile, aérospatiale) et le commerce de bétail sont désormais les secteurs majeurs du secondaire et du tertiaire. Néanmoins, le secteur primaire reste impressionnant avec la production de biens divers (céréales, blé, porc etc).

II.3 Le volume des échanges

III.3.1 Aux États-Unis

Il repose avant tout sur la vigueur du marché intérieur américain. En effet, la population américaine place la consommation parmi ses priorités.
Mais l’on observe aussi de nombreuses transactions commerciales effectuées avec le monde entier. L’hégémonie des USA sur le commerce international est dû à :
• Sa double interface maritime avec le Pacifique et l’Atlantique ;
• Sa monnaie le dollar qui est à la fois une monnaie de référence et un instrument d’échange international ;
• La place dominante qu’ils occupent dans les institutions internationales comme l’OMC. Mais aussi, en tant que membre permanent du conseil de sécurité de l’ONU ;
• La langue anglaise qui est devenue celle du commerce international.
Ils sont les plus grands importateurs et les 3èmeexportateurs après la Chine et l’Allemagne. Les USA importent plus les ressources énergétiques, les voitures et les accessoires informatiques. Tandis qu’ils exportent plus les huiles de pétrole raffinées, les pièces et accessoires automobiles, les circuits intégrés électroniques, les téléphones mobiles, les hydrocarbures gazeux, les instruments et appareils pour la médecine. En tant que membre de la TRIADE, ses principaux partenaires sont les pays de l’UE et le Royaumes Uni. Mais, ils échangent aussi avec leurs voisins nord et sud américains, la Chine, les 4 dragons (Corée du Sud, Hong Kong, Taïwan, Singapour) et les Tigres d’Asie (Thaïlande, Malaisie, Indonésie, Vietnam, Philippines).

III.3.2 Au Canada

Ce pays exporte chaque année pour des milliards de dollars des produits énergétiques, des biens d’équipement, des ordinateurs, des automobiles mais aussi les produits de la foresterie (Canoë), de l’agriculture (pomme de terre, blé), de la pêche (Homards) et de l’élevage (viande rouge). Il importe plus les fruits et les légumes, les céréales et oléagineux, les produits chimiques et ceux de l’automobile sans oublier les outillages de toute sorte (matériel de bureau, équipement électronique et de communication, avionnerie et d’autres matériels de transport). Ses principaux partenaires sont les USA, l’UE, le Royaume Uni, le Japon et la Chine

Les foyers moteurs de l’économie mondiale