Vous êtes ici : AccueilCLASSESLes foyers moteurs de l’économie mondiale (La Russie)
Terminale
A & C & E & D & TI
Géographie
Cours
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

Héritière de l’URSS, la Russie doit sa position de moteur économique mondial grâce à son territoire qui est le plus vaste du monde. Son potentiel minier, sa proximité avec l’UE.
russie

I. La démographie de la Russie

Le territoire russe qui partage ses frontières avec le continent asiatique et américain couvre une superficie de 17,13 millions de Km2 soit 11,5% de la surface habitable avec une densité de 8hab/km2. Sa population estimée en 2019 à 147 millions est en nette régression soit 146 millions en 2021. Cette situation s’explique par la chute de la natalité et l’augmentation sensible de la mortalité (surtout masculine). Ceci peut s’expliquer par la conjonction des difficultés économiques et des déficits sanitaires. La situation n’est guère reluisante car selon les prévisions, la Russie qui occupe aujourd’hui le 9ème rang mondial pour sa population passera au 20ème rang en 2050. Mais les autorités russes ne s’avouent pas vaincu et essayent de résorber le problème en encourageant la natalité (allocation familiale, prime donnée à la naissance du 2ème bébé) et en favorisant l’immigration.
La population russe est inégalement repartie sur le territoire ; les fortes densités de peuplement se trouvent à l’Ouest du pays. En effet, cette partie du pays regroupe 80% de la population sur à peine 25% du territoire. La principale langue parlée est le russe et la principale religion est l’église orthodoxe. Les russes sont plus nombreux (80%), mais il existe aussi des minorités telles que les Tatars (Crimée), les caucasiens, les ouraliens…les principales villes sont Moscou (capitale) et Saint Petersburg.

II Les productions économiques

Les bases de puissance économique sont
• Les ressources naturelles inégalées qui sont à la mesure de l’étendue du pays. En effet, elle se situe parmi les 1er pays producteurs de pétrole, de gaz naturel et possède de nombreux minerais de fer et d’acier, l’uranium et d’importantes réserves de charbon ;
• Une forte population qui constitue un grand marché de consommation ;
• Des compétences techniques et scientifiques parmi les plus avancées au monde.
La Russie de, l’ouest est le cœur industriel du pays. L’économie russe tire une bonne part de ses revenus de l’exploitation des hydrocarbures. En effet la Russie est le 1er producteur mondial de gaz naturel et son sous sol en contient 23% des réserves mondiales. Cette richesse naturelle rend la Russie dépendante de ses consommateurs et vulnérables à l’instabilité des cours sur les marchés internationaux.
A l’exception des exportations d’hydrocarbures et des minerais, la Russie s’efforce de diversifier son économie dans le domaine de l’aéronautique, de l’armement, de la sylviculture et de la production des denrées alimentaires. Tous ces secteurs demandent une forte main d’œuvre d’où la baisse sans cesse du taux de chômage ; 5,7 (Février 2020), 5,4 (Mars 2021). Avant les effets de la pandémie à Coronavirus et du confinement, il était même à 4,7%. Les secteurs d’activité sont repartis ainsi qu’il suit ; industrie 32,4%, les services 62, 3%, l’agriculture 4,7%. Sa monnaie est le Rouble soit 0,014 en Dollar américain.

III. Le volume des échanges

L’immensité territoriale et les contraintes climatiques exercent de fortes contraintes sur les échanges à l’intérieur de la Russie.
Les principaux axes de communication internes sont :
• Le système des 5 mers,
• Le transsibérien et le BAM (Baikal-Amour-Magistral ; expression qui désigne la voie ferrée longue de 3500 Km située dans le Sud de la Sibérie)
• Les voies routières plus concentrées à l’Ouest du pays.
Sur le plan international, il faut rappeler que l’admission tardive de la Russie à l’OMC et les orientations stratégiques du Kremlin sur la scène internationale ne facilitent pas l’intégration de la Russie au commerce mondial. En effet, le commerce extérieur russe est plombé par les sanctions et les embargos votés contre la Russie du fait de ses interventions en Ukraine, de l’annexion de la Crimée, du soutien de Moscou au régime de Bashar al-Assad.
Mais cela n’empêche pas le rayonnement des industries russes. Les principales entreprises industrielles sont recensées dans la construction des machines outils, la construction des navires, des machines agricoles, des biens d’équipement, l’agro alimentaire, le textile.
La Russie exporte plus les produits pétroliers, le gaz naturel, les métaux, les produits chimiques, une grande variété de produits manufacturés civiles et militaires.
Ses principaux clients sont la Chine, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Biélorussie, la Turquie. Les biens importés sont les machines, véhicules, produits pharmaceutiques, instruments optiques, viande, fruits. Ses principaux fournisseurs sont la Chine, USA, Allemagne, Biélorussie, Italie.

Les foyers moteurs de l’économie mondiale