Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vous êtes ici : AccueilCorrection épreuve de psychologie appliquée à l’éducation 2016

Question 1 : 4pts
1)"Définition des concepts :
La pensée est la capacité de combiner les idées.
La pensée inférentielle est donc une activité intellectuelle qui permet d‘établir les liens entre les normes et les réalités, les faits et les idées. (Lien entre ce qui doit ou devrait être et ce qui est effectivement). 1 pt
La pensée textuelle : activité intellectuelle qui permet de construire, de comprendre un texte. 1 pt
2) Deux verbes qui sont utilisés pour conceptualiser chaque type de pensée.

  Pensée Verbes
1 Inferentielle Analyser, juge,, apprécier. Interpréter, comparer, deviner, Critiquer, argumenter, etc...
2 Textuelle Décrire, relever, souligner, entourer, cocher, trouver, schématiser, tracer, raconter etc.

NB : il convient de souligner que le correcteur doit apprécier les 02 verbes choisis par le candidat. Les verbes choisis à la pensée inferentielle relèvent d’un niveau de pensée plus élevé que ceux choisis à la pensée textuelle, suivant la taxonomie de Bloom.

Question 2 : 7pts
l) Explication de manière succincte de 02 manifestations des difficultés relevant de l’écriture chez les apprenants.
 L’enfant qui a des difficultés graphiques, son écriture penche dans tous les sens, ne respecte pas les lignes et devient illisible, mauvaise prise de résumé = dysgraphie, dyscalculie
 L’enfant qui commet des erreurs orthographiques, mauvaise assimilation des leçons due aux résumés mal copiés H dysorthographie
 L’enfant qui a des difficultés de lecture, d’orthographe des mots est incapable d’exprimer sa pensée par écrit ;
 Confusion des phonèmes voisins m et n, p et b, b et d... mais qui pourtant s’exprime oralement bien <-> dyslexie. 1 x2=2pts
2) Citation avec justification des 02 domaines d’apprentissage dans lesquels ces difficultés peuvent avoir des répercussions. 1x2=2pts

Domaines Justifications
Production d’écrits Car l’élève ne peut pas élaborer un texte cohérent.
L’élève ne parviendra pas à traduire sa pensée par écrit
Orthographe Les écrits sont illisibles et beaucoup de mots sont omis
Lecture L’élève apprendra difficilement ses leçons parce que ses résumés sont mal copiés

3) 03 Stratégies efficaces pour corriger les difficultés de ces élèves en écriture
 L’enseignant doit avoir lui-même une bonne main d’écriture.
 Écrire lisiblement et en gros caractère
 Placer ces élèves proches du tableau
 Collaborer avec leurs parents pour comprendre et soigner la cause du mal
 Proposer régulièrement les exercices de copie aux élèves et les corriger.
 Mettre les points dans le cahier des élèves pour délimiter les lignes. 1x3=3pts

Question 3 : 6pts
1) Identification du phénomène : inadaptation scolaire. 1 pt
2) 02 causes de ce phénomène :
 L’instabilité des parents (changement fréquent d’école)
 L’indigence des parents ou pauvreté grave, misère... 1 x2=2pts
3) Un moyen pédagogique pour chaque ‘groupe d’élèves.

Groupe d’élèves Moyen pédagogique
1 Élevés repliés sur eux-mêmes  Organiser le travail en groupe et nommer les moniteurs, rapporteur par exemple
 Interroger ces élèves régulièrement
 ne pas les frustrer
 les mettre en confiance
 Dialoguer avec eux
 Les encourager à plus d'efforts
2 Élevés sur la défensive et prêt à protester contre tout ordre  Dialoguer avec ces élèves ainsi qu’avec leurs parents 1 pt
 Renforcer les enseignements d’ECM
 Coopérer avec eux
3 Élevés présentant des troubles de langage  L’enseignant doit être un modèle, avoir une bonne main d’écriture
 Bien articuler les mots 1 pt
 Éviter de les frustrer
 Multiplier les exercices d'expression orale et écrite

Question 4
1) Présentation à partir de deux (02) éléments la valeur du jeu chez l’enfant :
Sur le plan physique : le jeu fortifie les muscles, l’habilité manuelle, développe le sens de l’endurance, c’est un stimulant de la croissance.
Sur le plan intellectuel : le jeu permet à l’enfant de découvrir le réel, de s’exercer, de passer du concret à l’abstrait, accroît sa capacité de concentration, développe son attention, le délasse du travail scolaire, le jeu développe l’intelligence de l’enfant.
Sur le plan moral, le jeu apprend à l’enfant le respect des règles
Sur le plan social, le jeu forme l’enfant pour la vie en société, le jeu est une école de tolérance, de solidarité, de loyauté, etc. Le jeu permet à l’enfant de s’affirmer. 0,5x2=1pt
2) Explication à partir de 02 arguments comment le maître va organiser va organiser la leçon autour de jeu dans sa classe.
Une leçon de langage peut s’organiser autour du jeu de rôles -> dramatisation
Le maitre peut enseigner les mathématiques en utilisant les billes ou les autres objets de jeu chez les enfants qu’il place dans une urne et l’élève vient compter le nombre demandé.
L’organisation des leçons autour des activités de manipulation vont permettre à l’enfant d’apprendre en observant, en manipulant le matériel concret qui est pour lui comme des jouets. . .
Créer des attitudes de concurrence dans la classe pour favoriser l’émulation des élèves; ce qui va davantage solliciter leur attention. 1 x2=2pt