Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Terminale
A & C & E & D & TI
Géographie
Correction exercice
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

Introduction
Les hauts-plateaux de l’Ouest sont un ensemble de hautes terres de 1500 m d’altitude de moyenne couvrant totalement deux provinces administratives : l’Ouest et le Nord-Ouest auxquelles il faut adjoindre une partie du Mungo correspondant à la ville de Nkongsamba et ses environs immédiats. Cette région au Cameroun est réputée pour sa très forte densité humaine et le dynamisme débordant de sa population. Quels sont les atouts ou les handicaps du milieu naturel de cette région du Cameroun ? La suite de notre travail sera axée sur l’examen des atouts d’une part et celui des handicaps d’autre part.

Développement
Les obstacles du milieu naturel pour les populations des hauts plateaux de l’Ouest sont légion.Entre autres :
Un relief accidenté c’est-à-dire montagneux (col de Batié, les falaises de Bamenda et de Foréké à Dschang…) d’où des difficultés pour créer les voies de communication surtout les voies ferrées et mettre en valeur des terres agricoles.
Le lessivage et l’érosion des sols liés aux fortes pentes et à une forte pluviosité réduisent davantage l’espace cultivable ce qui pousse les habitants à l’émigration. L’exiguïté du milieu engendre de fréquentes tensions entre les populations. Les vallées profondes expliquent les difficultés d’approvisionnement des populations en eau. Le milieu naturel dans l’ensemble est contraignant pour les populations des hauts-plateaux de l’Ouest mais recèle aussi des éléments incitateurs.
Des éléments incitateurs existent quand même dans le milieu naturel des hauts-plateaux de l’Ouest. Le climat doux et pluvieux donne plusieurs récoltes par an, ainsi que les sols volcaniques fertiles favorisant les activités agro-pastorales : FOUMBOT, MBOUDA, SANTA…L’étagement de la végétation entraîne la présence de vastes prairies d’altitude de bonne qualité favorables à l’élevage. Les cours d’eau entrecoupés de chutes et de rapides constituent un précieux potentiel hydro électrique pour la région. Le relief favorise une diversité d’activités étagées en fonction de l’altitude : les palmiers raphia et les cultures maraîchères dans les bas-fonds en permanence humides ; le café arabica qui aime la fraîcheur sur les pentes, l’élevage au sommet des montagnes… Le relief pittoresque est un atout indéniable pour l’écotourisme.

Conclusion
Bien que hostile le milieu naturel des hauts-plateaux de l’Ouest offre d’énormes potentialités économiques aux populations. L’homme ne peut-il pas user de son ingéniosité pour surmonter les handicaps de ce milieu?