Probatoire
Littérature
C & D & E & TI
2021
Correction
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

Sujet de type 3 Dissertation : « Si les grandes œuvres arrivent à vaincre le temps, alors elles sont vraies. »

Prenant appui sur les œuvres de votre programme et sur votre expérience de la littérature, vous direz quelles réflexions vous inspire cette affirmation de Pierre Corneille.
• Thème : La valeur des œuvres littéraires.
• Reformulation : La valeur d’une œuvre littéraire est déterminée par sa pérennité/ sa durée dans le temps.
• Problème : L’intérêt d’une œuvre littéraire.
• Problématique : Peut-on admettre sans restriction que la valeur d’une œuvre littéraire est déterminée par sa pérennité ?

Type de sujet : Le sujet incline à adopter un plan de type dialectique.

Plan possible :

Première partie : La pérennité comme facteur déterminant de la valeur d’une œuvre littéraire.

Baudelaire déclarait : « Les chefs d’œuvre sont des phares dont la lumière vient mourir au bord de l’éternité ». C’est dire que les chefs d’œuvre sont capables de dépasser les limites temporelles. Si la valeur d’une œuvre littéraire est tributaire de sa capacité à transcender les barrières temporelles, il serait judicieux de s’interroger sur les éléments de l’œuvre qui assurent cette pérennité. Dans cette optique, on peut citer la thématique de l’œuvre, son esthétique et les émotions suscitées par sa lecture.

1. Sa thématique.

Les œuvres qui intéressent les hommes sont celles qui traitent des thèmes communs à l’humanité tels que l’amour, la mort, la nature, la guerre, le temps qui passe, etc. Ainsi, Balafon d’Engelbert Mveng, qui traite de la fraternité, de l’amour vrai entre les hommes comme valeurs cardinales, du respect de l’être humain au-delà des considérations tribales, raciales ou autres ; qui dénonce la haine et les conflits entre les hommes, est une œuvre estimable.
De même, à travers la dénonciation de la discrimination raciale et des ravages qu’elle cause dans diverses sociétés, Une saison blanche et sèche d’André Brink est une œuvre de grande valeur, car elle débouche sur une réelle prise de conscience de la valeur inaliénable de l’être humain quel qu’il soit, compte non tenu de la couleur de sa peau ou de l’époque durant laquelle il vit. De ce fait, le sacrifice de Ben Du Toit pour la cause des Noirs dont il ne fait même pas partie annonce la fraternité voulue par l’auteur par-delà des barrières raciales et inscrit cette œuvre dans la durée.
Par ailleurs, la critique de la quête du bonheur à tout prix qu’entreprend Émile Zola dans Au bonheur des dames reste d’actualité et inscrit cette œuvre au panthéon des œuvres de grande valeur.
On le voit, l’actualité des problèmes soulevés par les auteurs peut contribuer à assurer la pérennité de leurs œuvres.

2. L’esthétique.

Une œuvre bien écrite, dont le vocabulaire est accessible aux lecteurs, peut transcender les barrières temporelles. Par son esthétique, l’œuvre provoque diverses émotions ou suscite le rire. Elle peut de ce fait toucher les hommes de différentes époques. La réussite esthétique (le choix heureux des mots, une syntaxe élaborée, l’usage des figures de style et de jeux de mots, etc.) et les tournures langagières et stylistiques du classicisme et des classiques peuvent justifient leur valeur/ leur grandeur au-delà du temps : L’Avare de Molière ; Le Cid de Pierre Corneille ; la minutie chirurgicale des détails utilisée dans les descriptions par les écrivains réalistes fonde la pérennité de leurs productions. Mme Bovary de Gustave Flaubert ou Bel Ami de Guy de Maupassant.
Transition : La pérennité d’une œuvre littéraire se fonde sur l’éternité de sa thématique et aussi sur sa capacité à émouvoir l’homme de tous les temps. Mais ces éléments suffisent-ils à justifier l’intérêt suscité par certaines œuvres ? N’existe-t-il pas d’autres facteurs pouvant déterminer la valeur d’une œuvre littéraire ?

Deuxième partie : Les autres facteurs déterminants de la grandeur d’une œuvre littéraire.

1. La source d’inspiration

La source d’inspiration de l’auteur peut aussi assurer la grandeur d’une œuvre. Ainsi, les mythes continuent d’inspirer les auteurs et de générer des œuvres pérennes. Le mythe d’Œdipe a inspiré à Jacqueline Leloup la tragédie de Gueido, un enfant dont un devin avait prédit qu’il tuerait son père et qui, pour cette raison, a été abandonné au bord d’une rivière. Mais sauvé par une Mamiwata, il grandit et devient un beau jeune homme qui finit par épouser la fille du roi, en fait, sa jeune sœur et au bout du compte, il tue son père, le roi. Dans le même ordre d’idées, le mythe de Dom Juan, un séducteur invétéré parcourt la littérature de tous les temps, mettant en relief le coureur de jupons et permettant de critiquer le libertinage. Au total, les mythes permettent de créer des modèles sociaux auxquels on peut s’identifier ou qui nous mettent en garde contre certains comportements. De même, les événements historiques inspirent les auteurs. Les deux grandes guerres mondiales continuent d’inspirer les auteurs. Montherlant disait : « Il ne faut pas qu’un écrivain s’intéresse trop à son époque, sous peine de n’intéresser que son époque. »

2. L’expérience personnelle de l’auteur :

La présentation de l’expérience personnelle de l’auteur peut intéresser les lecteurs, ses semblables. Dans ce sens, Victor Hugo disait, « Quand je vous parle de moi, je vous parle de vous » L’auteur qui crée une communauté d’âmes avec les lecteurs continue d’intéresser même longtemps après

Synthèse : La grandeur d’une œuvre littéraire peut se fonder sur sa pérennité qui émane de sa thématique ou de son esthétique, mais aussi sur sa source d’inspiration ou sur le partage d’une expérience enrichissante.

Présidente de la commission : Mme NGAH Solange Colette, IPN.
Membres : M. KENGNE Raphaël, IPN.
M. NTI Jean Étienne, IPR.
M. TANKHU YAMO Alphonse, AP.
Mme MANI Ernestine Tatiana, Enseignante.
Mme MBANG BELINGA Régine Marquise, Enseignante.
Mme ONANA Élisabeth, Enseignante.


INFORMATION IMPORTANTE

Nous avons le plaisir de vous annoncer que, c’est désormais possible de travailler avec des amis, un camarade de classe, un frère, un professeur qui vit loin de vous sur un sujet proposé par votre enseignant, créer des groupes d’études et invité vos camarades de classe à vous joindre sur camerecole.
C’est possible avec camerecole.
Vous devriez vous enregistrer tout d’abord, cliquer sur chatroon qui va s’afficher et remplir les champs qui vont apparaître.
Contacter votre camarade et lui donner le nom de votre chatroom et le mot de passe qui lui aussi devrait s’enregistrer également sur camerecole et avec le mot de passe que vous lui avez fourni, se connecter à votre chatroom exactement comme le groupe WhatsApp dont vous êtes l’ administrateur principal
Je vous vois surpris, c’est une réalité avec camerecole les amis
Camrecole.org, plus rien ne sera comme avant. Vous pouverz laisser un message aux administrateurs du site à partir de la chatroom : camerecole, vous n'avez pas besoin de mot de passe. merci

Pour celui qui utilise un téléphone portable, cliquez sur les trois petites barres à la gauche de votre écran merci