Vous êtes ici : AccueilEXAMENSCorrection épreuve d’éducation à la citoyenneté au baccalauréat A, ABI, C, D et E 2018
Baccalauréat
ECM
C & D & E & TI
2018
Correction
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

SUJET 1. L'organisation des Nations Unies.
Consigne de travail: En vous appuyant sur des exemples précis, présentez les efforts de l’ONU dans la résolution de certains conflits et montrez comment le droit de veto détenu par certaines grandes puissances paralyse les actions de cette organisation.
INTRODUCTION : (3 pts)
Préambule (amener le sujet): la définition de l’ONU; (1pt)
-ONU ; Organisation des Nations unies est une organisation internationale créée à la fin de la deuxième guerre mondiale pour préserver la paix et la sécurité internationales;
- Problématique (poser le problème) : Quels sont les efforts fournis par |’ONU pour régler les conflits et comment le droit de veto de certaines puissances paralyse-t-il les actions de cette organisation internationale ? (1pt)
Annonce du plan : (1pt)
1- Les efforts de l’ONU dans la résolution des conflits dans le monde
2- Le droit de veto et son entrave sur les actions de l’ONU

Développement (12pt)
|- Les efforts de l’ONU dans la résolution de certains conflits (4pts)
Ils comprennent les interventions diplomatiques, les actions militaires, le maintien de la paix,
1- Les interventions diplomatiques
Les actions du conseil de sécurité imposent le recours au cessez-le-feu.
Exemple 1 : la résolution 242 adoptée en 1967 pour une paix juste et durable au Moyen-Orient (conflit israélo-arabe) ;
Exemple 2 : le cessez-le-feu de 30 jours du 24 février 2018 sur la Syrie pour permettre l'acheminement de l'aide humanitaire dans le pays.
- La désignation des médiateurs dans le règlement des conflits régionaux.
Exemple dans la région des grands lacs, en RDC…
- Les interventions du Secrétaire Général de l’ONU appelant les belligérants aux négociations par la saisine du conseil de sécurité Exemple : la RCA
2- Les missions de maintien de la paix (casques bleus)
Elles aident en s'interposant entre les camps en conflit dans les pays déchirés par les conflits et à créer les conditions de retour à une paix dura ble.et sont composées de militaires, policiers et civils travaillant ensemble a renforcer la sécurité et à appuyer les processus pouvant mener ‘a la consolidation de la paix. Elles contribuent au désarmement des belligérants.
Exemples: la Côte-D’ivoire, la RDC, Haïti, Kosovo; soudan
3. Les actions militaires.
Elles sont exceptionnellement destinées à mettre fin aux conflits et dirigées contre les belligérants intransigeants.
Transition

II- Le droit de veto et son entrave sur les actions de l’ONU
1- Définition
Le droit de veto du conseil de sécurité des nations Unies est une prérogative accordée uniquement aux cinq membres permanents de ce conseil qui leur permet de bloquer toute résolution ou décision quelle que soit l'opinion majoritaire au conseil. ll est détenu par les cinq puissances vainqueurs de la deuxième guerre mondiale. Ce sont les USA, la Russie, la Chine, la France et la Grande-Bretagne
2- Ses entraves sur les actions de l’ONU
- En soutenant un camp, l’ONU a échoué dans certaines régions du fait du veto de certaines grandes puissances. Exemple au Moyen-Orient entre Israël et Palestine avec le veto des USA et en Syrie avec le veto de la Russie.
L'un des cinq grands refuse l'aide matérielle ou financière à certains pays à cause du veto.
Exemple Cuba avec le veto américain

Conclusion :
Bilan : L’ONU s'efforce de continuer déjouer son rôle d’organisation de préservation de la paix et de la sécurité dans le monde. (1pt)
Réponse à la problématique : les efforts fournis par l’ONU sont d'ordre diplomatique; militaire et économique. (1pt)
3. Ouverture : ne serait-il pas nécessaire ou urgent d'entrevoir la réforme de l’ONU ? (1pt)
Présentation : (2pts)

SUJET 2. Explication de document

INTRODUCTION. 3pts
1- Présentation du document: (0,5pt)
Nature : extrait d'une interview (0,5pt)
Auteur : Pierre Moussa, Président de la commission de la CEMAC; (0.5pt)
Source Jeune Afrique no: 2757 du 10 au 16 novembre 2016, page 68 ; (0.5pt)
Idée générale : la CEMAC ou les difficultés de la CEMAC

2- Plan : (1pt)
- Présentation de la CEMAC et de ses instruments juridiques
- Les avancées de la CEMAC en matière d'intégration sous régionale;
- Les pesanteurs de la mise en œuvre des objectifs de la CEMAC

Développement :12pts
I- présentation de la CEMAC
1- Présentation :
- Définition : Communauté Économique et Monétaire d’Afrique Centrale (1pt)
- Composition : 6 pays membres : Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale, République centrafricaine, Tchad (1pt)
2- Instruments juridiques :
Il existe une série de textes qui précisent les missions de la CEMAC (0,5ptx2=1pt)
- Le traité du 16 mars 1994(traité de N’Djamena) instituant la CEMAC pour renforcer la compétitivité des activités économiques et financières ; assurer la convergence vers des performances soutenables,
- Le règlement du 21 juillet 2000 portant institution et conditions d’attribution du passeport CEMAC.
- Texte à relatif à la fibre circulation des personnes et des biens en zone CEMAC
- Texte à relatif à la création d'un marché commun...

Transition:
I- Les avancées de la CEMAC en matière d’intégration sous-régionale (1x3=3pts)
- Le libre-échange
- L'union douanière
- Le marché commun
- La libre circulation des personnes et de biens
- La création d'une compagnie aérienne appelée Air CEMAC… en 2002
Des biens communs : parcs, barrages hydroélectriques
Forces militaires communes la FOMAC (Forces Multinationales d'Afrique Centrale) lancée en avril 2016
Transition
II- Les pesanteurs
• Égoïsmes nationaux.
Exemple : le Gabon et la Guinée Équatoriale réfractaires à la libre circulation des personnes.
• Problèmes de leadership entre chefs d’État et guerres civiles.
• Pauvreté et sous-développement. Exemple : retards de paiement des frais de fonctionnement des institutions de la CEMAC
• Insuffisance des infrastructures de communication : échec d’Air CEMAC, absence d'une voie ferroviaire sous régionale
• Le non-respect des décisions de la CEMAC.
Exemple : la non application du principe de la libre circulation des personnes en zone CEMAC

Conclusion (3pts)
Bilan : la CEMAC est une organisation qui possède de nombreux instruments juridiques au service de l'intégration sous régionale malgré de nombreux problèmes.
Réponse : Le Cameroun dispose des moyens pour promouvoir l'intégration dans sa sous-région et est le leader naturel de la sous-région par sa démographie; le niveau des infrastructures) la production agricole et industrielle; le potentiel hydroélectrique.
Ouverture : La CEMAC ne gagnerait-elle pas à suivre le rythme des autres organisations sous régionales ?

PRÉSENTATION (2pts)