Vous êtes ici : AccueilEXAMENSEpreuve d’histoire au baccalauréat C, D, E, et TI 2018
Baccalauréat
Histoire
C & D & E & TI
2018
Enoncés
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

Aucun document en dehors de ceux remis par les examinateurs n’est autorisé.
NB : Le candidat traitera l’un des trois sujets au choix

SUJET 1 L’URSS de 1945 à 1953
Chronologie indicative :
- 1946 - 1950 : 4ieme plan quinquennal qui met l'accent sur l'industrie lourde et le développement des transports ferroviaires;
- 1947 : Rejet du plan Marshall et formation du Kominform;
- 1949 : Bombe atomique soviétique;
: Formation du CAEM;
: Paroxysme du culte de la personnalité;
- 1950 : Mise en route du 5ieme plan quinquennal;
- 1952 : Hausse des salaires ;
: Faible production des biens de consommation;
- 1953 : Mise au point de la bombe H soviétique.
Consigne de travail : insistez sur les acquis et les limites de la reconstruction.

SUJET 2 :
En 1956, donc, l'indépendance des colonies françaises d'Afrique Noire n'était véritablement pas encore à l'ordre du jour. Néanmoins, cela était une petite éventualité, une toute infime éventualité, car, en Afrique du Nord, le Maroc venait d'obtenir la sienne, contre le gré de la France, le 7 mars 1956.La Tunisie, également, le 20 mars 1956, avait obtenu la sienne (...).
Quoi qu'il en soit, dans le cas du Cameroun, comme du reste les autres pays ; la loi-cadre Defferre a été décisive pour la suite de son évolution. A la faveur de celle-ci, André-Marie Mbida a été « agrée », en premier, par Paris, comme personnage devant gérer le Cameroun sous domination française. Il remplissait de nombreuses conditions, à savoir :
1/- Il était un francophile exemplaire;
2/- Il était de confession religieuse catholique, comme la majorité des Français;
3/- Il était affilié à la SFIO, le parti socialiste de l'époque, qui avait détenu le pouvoir pratiquement pendant toute la 4ieme République, à savoir, de 1946 à1958.
En plus de cela, André-Marie Mbida venait, au mois de Janvier 1956 de se faire élire député du Cameroun à l’assemblée Nationale (...). Enfin, au sein de l’ALCAM élu le 23 décembre 1956, c'est lui qui avait suggéré la constitution de groupes parlementaires, et avait été ainsi placé à la tète du «Groupe des Démocrates Camerounais », composé -de .19 élus. Il s’était retrouvé ainsi dans la position d’homme politique «indigène », non francophobe - ainsi qu'étaient taxés les Upécistes – le plus influent du Cameroun
Mais, bien vite, sa francophilie est rapidement devenue douteuse. Il s'était mis à poser des actes qui ne pouvaient que le fâcher avec Paris, au nombre de ceux-ci :
1/ Le 24 octobre 1957, adoption du drapeau camerounais, à la place de celui de la France;
(...)
2/ Expulsion, systématique et sous 24 heures, de tout Français qui continuait à poser des actes racistes envers les camerounais et dont les faits étaient portés à la connaissance d’André-Marie Mbida ;
3/- Refus d’André-Marie Mbida d'avaliser l'idée de l'octroi d'une « certaine indépendance », c’est- à -dire une indépendance vidée de son contenu, au Cameroun, par la France, comme solution politique contre le maquis qui sévissait gravement en Sanaga-Maritime.

Enoh Meyomesse, Um Nyobé le combat interrompu, Yaoundé, Edition du Cameroun, 2015, PP. 19 - 20

Consigne de travail : A partir du texte, de vos connaissances et des questions guides, vous traiterez le sujet sous forme d'une explication de texte.

Questions :
1)- Présentez les documents: Nature, auteur, contexte historique.
2)- Présentez la loi Cadre et dites en quoi elle a fait l'envol du Cameroun vers l'indépendance.
3)- Qu'est ce qui a milité en faveur de l'accession d’André-Marie Mbida à la tête du premier gouvernement camerounais ?
4) Présentez les raisons de la déchéance de Mbida.
5) Le limogeage d’André -Marie Mbida a-t-il permis au Cameroun d'obtenir une indépendance totale ?

SUJET 3: La décolonisation du Maghreb et de l'Afrique noire française
Consigne de travail : Insistez sur les fondements (origines) du nationalisme, les revendications nationalistes et la réaction de la métropole.

Barème de correction pour les trois sujets :
Introduction : 3pts
Développement: 12pts
- Connaissances : 3pts
- Organisation des idées : 2pts
- Arguments, exemples : 2pts
Conclusion : 3pts
Présentation : 2pts