Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vous êtes ici : AccueilEXAMENSCorrection épreuve zéro de physique au baccalauréat D et TI 2021
Baccalauréat
Physique
D & TI
2021
Correction épreuve zéro
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

Partie I : Évaluation des ressources / 24 pts

Exercice 1 : Vérification des savoirs / 8 pts

1.1 Définir :
Coefficient d’atténuation linéique du rayonnement : c’est un coefficient qui décrit la diminution d’intensité d’un rayonnement qui traverse un milieu en fonction de l’énergie de ce rayonnement. 1 pt
Activité d’une source radioactive : c’est le nombre de désintégration par seconde. 1 pt
1.2 Énoncés
Principe de superposition de petits mouvements : « Lorsque plusieurs ondes de faibles amplitudes se propageant dans la même direction et dans un même milieu se rencontrent, l’élongation résultante est égale à la somme algébrique des élongations de chacune des ondes » 1 pt
Troisième loi de Newton : « Lorsqu’un corps A exerce sur un corps B une force \({\overrightarrow F _{A/B}}\) simultanément le corps B exerce sur A une force \({\overrightarrow F _{B/A}}\) de même direction, de même intensité et de sens contraire » 1pt
1.3 Description par un schéma légendé du phénomène de diffraction de la lumière : 1 pt
diffraction lumiere1.4 Formule de l’interfrange : \(i = \frac{{\lambda D}}{a}\)
Explicitons les grandeurs :
\(\lambda \) longueur d’onde de la radiation utilisée
\(a\) distance entre les fentes secondaires \({F_1}\) et \({F_1}\)
\(D\) distance qui sépare les fentes secondaires et l’écran
1.5 Répondre par vrai ou faux 1 pt x 2 =2p
i) faux
ii) Faux

Exercice 2 : Application des savoirs / 8 pts

2-1 Effet photoélectrique / 3 pts
2.1.1 Longueur d’onde seuil du métal de tungstène :
\({W_0} = \frac{{hC}}{{{\lambda _0}}}\) \( \Rightarrow {\lambda _0} = \frac{{hC}}{{{W_0}}}\) 0,75 pt
AN : \({\lambda _0} = 1,728 \times {10^{ - 7}}\) m 0,75 pt
2.1.2 Calcul de \({E_{{C_{\max }}}}\)
\(W = {E_{{C_{\max }}}} + \) \({W_0} \Rightarrow {E_{{C_{\max }}}} = \) \(W - {W_0} = \frac{{hC}}{\lambda }\) \( - {W_0}\) 0,75 pt
AN : \({E_{{C_{\max }}}} = \) \(7,184 \times {10^{ - 19}}\) J 0,75 pt

2.2 Courant alternatif / 3pts
2.2.1 Déterminons l’impédance du circuit
\(Z = \sqrt {{R^2} + {{\left( {L\omega } \right)}^2}} \) 0,75 pt
AN : \(Z = \) \(\sqrt {{{100}^2} + {{\left( {0,100x100} \right)}^2}} \) \( = 100,5\Omega \) 0,75 pt
2.2.2 Construction de Fresnel pour représenter la tension efficace aux bornes du circuit 1,5 pt
circuit r l2.3 Champ électrostatique
2.3 Déterminons l’intensité de \({\overrightarrow E _{O/M}}\)
\({E_{O/M}} = \frac{{k\left| q \right|}}{{O{M^2}}}\) 1 pt
AN : \({E_{O/M}} = 1,72 \times {10^5}\) N/C 1 pt

Exercice 3 : Utilisation des savoirs

A-Uniquement la série TI / 8pts

A.1. Radioactivité
Déterminons en Mev l’énergie moyenne de liaison par nucléon du noyau de \({}_6^{14}C\)
\(\varepsilon = \frac{{{E_l}}}{A}\) 0,5 pt
Calcul de l’énergie de liaison
\({E_l} = \Delta m{C^2}\) \( = [Z{m_p} + (A - Z){m_n}\) \( - m({}_6^{14}C)]{C^2}\) 0,5 pt
AN : \({E_l} = 70,2592\)Mev 0,5 pt
Calcul de l’énergie moyenne de liaison par nucléon
\(\varepsilon = \frac{{{E_l}}}{A}\) 0,5 pt
AN : \(\varepsilon = \frac{{70,2592}}{{14}}\) \( = 5,018\) Mev 0,5 pt
A.1.2 Equation de désintégration de \({}_6^{14}C\)
\(_6^{14}C \to {}_{ - 1}^0e\) \( + {}_x^yX + E\) 1 pt
D’après les lois de conservation de SODDY on a : \(\left\{ \begin{array}{l}x = 14\\y = 7\end{array} \right.\) 1 pt

A.2 Stroboscopie
Déterminons la plus grande fréquence des éclairs pour laquelle le disque parait immobile avec un rayon blanc
\(N = 24Hz\) et \(10 \le Ne \le 50\)
Posons \(N = kNe\) avec \(k \in {N^*}\) ainsi \(10 \le \frac{N}{k} \le 50\) \( \Rightarrow 0,48 \le k\) \( \le 2,4\)
• Les valeurs de k pour lesquelles on observe l’immobilité apparente du disque sont k=1 et k=2
• La valeur de la plus grande fréquence des éclairs pour laquelle le disque parait immobile avec un rayon est \(Ne = kN\) \( = 1 \times 24 = 24\) Hz 1 pt

A.3 Construction de Fresnel
\({x_1}(t) = \) \(4\cos (100\pi t)\) cm et \({x_2}(t) = 4\) \(\cos (100\pi t + \frac{\pi }{4})\) cm
construction fresnelL’élongation résultante sera de la forme \(x(t) = A\) \(\cos (100\pi t + \varphi )\)
Ainsi, d’après la formule démontrer dans le cours
\(A = \) \(\sqrt {{4^2} + {4^2} + 24.4\cos \frac{\pi }{4}} \) \( = 7,39\) cm 0,5 pt
\(\tan \varphi = \) \(\frac{{4\sin 0 + 4\sin \frac{\pi }{4}}}{{4\cos 0 + 4\cos \frac{\pi }{4}}}\) \( = 0,4142\)
\(\varphi = {22,49^o}\) \( = 0,12\pi \) 0,5 pt
\(x(t) = 7,39\cos \) \(\left( {100\pi + 0,12\pi } \right)\) en cm 0,5 pt

B-Uniquement la série D / 8pts

B.1. Réaction de fusion nucléaire
B.1.1 Identification de la particule X
\({}_1^2H + {}_1^3H \to \) \({}_2^4He + {}_Z^AX\) \( + \gamma \) 0,5 pt
En utilisant les lois de conservations de SODDY, on a : \(2 + 3 = \) \(4 + A\) et \(1 + 1 = \) \(2 + Z\)
soit A=1 et Z= 0 d’où l’élément X est un neutron
\({}_1^2H + {}_1^3H \to \) \({}_2^4He + {}_0^1n\) \( + \gamma \) 0,5 pt
B.1.2 Énergie produite par cette réaction
\(E = \left| {\Delta m} \right|{C^2}\) \( = |{m_{reactifs}} - \) \({m_{produits}}|{C^2}\) 1 pt
AN : \(E = 1,49 \times {10^{ - 10}}\) J 1 pt

B.2. Pendule simple
B.2.1. Mode opératoire permettant de déterminer la période d’un pendule simple.
Après avoir monté le dispositif constitué d’un support, d’un solide s de masse m, de dimensions négligeables et d’un fil inextensible de longueur L et de masse négligeable.
On écarte l’ensemble (solide + fil) de la position d’équilibre d’un angle \(\theta \) petit qu’on mesure à l’aide d’un rapporteur puis on abandonne le système sans vitesse initiale. On compte n oscillations ainsi que la durée totale(t) de ces oscillations à l’aide d’un chronomètre. En posant t=nT on déduit la période (T) du pendule ainsi constitué. 2 pts
B.2.2. Calcul de la longueur de ce pendule
\(T = 2\pi \sqrt {\frac{L}{g}} \) \( \Rightarrow L = \frac{{{T^2}g}}{{4{\pi ^2}}}\) 0,5 pt
AN : \(L = 0,98\) m 0,5 pt

B.2.3. Tension du fil au passage par la position d’équilibre
D’après le TCI \(\overrightarrow T + \overrightarrow P = m{\overrightarrow a _G}\)
En projetant suivant la normale passant par le centre de rotation (point d’accroche du fil), nous avons
\(T = mg + m{a_n}\) \( = m\left( {g + \frac{{{V^2}}}{L}} \right)\) avec \({V^2} = \) \(2gL\left( {1 - \cos \theta } \right)\), nous avons après substitution
\(T = mg\) \(\left( {3 - 2\cos \theta } \right)\) 0,5 pt +0,5 pt
AN : \(T = 0,62\) N

II Évaluation des compétences

Situation problème :
Données : VA=260m/s, g=9,8m/s, \({10^o} \le \theta \le {90^o}\), V0=36km/h, \(\left\{ \begin{array}{l}{y_A} = 3,30km\\{x_A} = 9,40km\end{array} \right.\)
1. Utilisons un raisonnement scientifique et les données pour proposer au chef de village la distance minimale de sécurité à observer par les populations
a) Établissons d’abord les équations horaires du mouvement
eruption volcanique1 pt
En appliquant le TCI à une particule de masse m dans un référentiel de laboratoire supposé galiléen, on a : \({\overrightarrow a _G} = \overrightarrow g \)
Ainsi \(\overrightarrow {OM} \left| \begin{array}{l}x\\y\end{array} \right.\) avec \(x(t) = \) \(\left( {{V_0}\cos \alpha } \right)t\) \( + {x_A}\) et \(y(t) = - \frac{1}{2}g{t^2}\) \( + {V_0}\sin \alpha t + {y_A}\) 1 pt
b) Équation de la trajectoire 1 pt
\(y = - \frac{1}{2}\frac{g}{{V_0^2{{\cos }^2}\alpha }}{x^2}\) \( + x\tan \alpha + {y_A}\)
c) Expression de la portée
Au sol y=yA soit \({x_P} = \) \(\frac{{V_0^2\sin 2\alpha }}{g}\)
d) calcul de la portée minimale
Pour \(\alpha = {10^o}\) la portée d’une particule est minimale
AN : \({x_P} = \) \(\frac{{{{260}^2}\sin {{20}^o}}}{{9,8}}\) \( = 2,35\) Km
On conclut que la distance minimale de sécurité à observer par la population est à d=2,36 km du pied du volcan.
2. En exploitant les informations, examinons si le touriste s’échappera en tout sécurité
a) calculons la portée d’une particule pour \(\alpha = {35^o}\)
\({x_P} = \frac{{{{260}^2}\sin {{70}^o}}}{{9,8}}\) \( = 6,48\) km
b) Comparons cette portée à la distance où se trouve le touriste soit X la position du touriste au moment où il entend le bruit. On a \(X = 9400 - \) \(30 = 9,37\) km
c) conclusion : comme la portée de la particule chaude est inférieure à la position du touriste, il s’échappera en toute sécurité