Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Probatoire
Physique
D & TI
2021
Correction épreuve zéro
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

Partie I : Évaluation des ressources / 24points

Exercice 1 : Vérification des savoirs / 8points

1. Définition :
Lentille mince : c’est un milieu transparent et

homogène délimité par deux surfaces dont l’une au moins est sphérique. 1 pt
Chaleur massique : c’est la quantité de chaleur qu’il faut fournir à un kilogramme d’un corps pour élever sa température d’un degré kelvin. 1 pt
2. Énonçons le théorème de l’énergie cinétique :
« Dans un référentiel galiléen, la variation de l’énergie cinétique d’un solide entre deux instants donnés est égale à la somme algébrique des travaux de toutes mes forces extérieures appliquées au solide pendant cet intervalle de temps ». 2 pts
Il se traduit par la relation : \(\Delta {E_C} = {E_{{C_f}}} - {E_{{C_i}}}\) \( = \sum {W\left( {{F_{ext}}} \right)} \)
Complétons le tableau :

Défauts d’accommodation  Myopie  Presbytie  Hypermétropie
Nature de la lentille Divergente Convergente Convergente

4. Répondons par Vrai ou Faux : 2 pts

4.1 4.2 4.3 4.4
Faux Faux Faux Faux

5. Un atome émet un photon d’énergie \(\Delta E\) lorsqu’il est dans un état excité (c’est-à-dire dans un état d’énergie supérieure à celle de l’état fondamental). 0,5 pt

Exercice 2 : Application des savoirs /8points

Partie I : Induction magnétique (4pts)

1. Calculons l’intensité du champ magnétique au centre du solénoïde : 1 pt
On a : \(B = {\mu _0}{N_1}I\)
AN : \(B = 6,28 \times {10^{ - 3}}T\)
2.1- Lors de la fermeture et de l’ouverture de l’interrupteur du circuit comprenant le solénoïde S1 , celui-ci subit une variation de l’intensité du courant et par conséquent est le siège d’une auto-induction du fait de la variation de son flux propre. Cette variation du flux propre de S1 entraine aussi la variation du flux du solénoïde S2 , ce qui a pour effet l’apparition d’un courant induit dans S2. 1 pt
2.2- Calculons lors de la fermeture de l’interrupteur la variation du flux à travers S2 : 1 pt
On a : \(\Delta \Phi = {\Phi _f} - {\Phi _i}\) \( = NBS\cos \left( {\widehat {\overrightarrow B ;\overrightarrow S }} \right)\) or \({\Phi _i} = 0\) et \(\left( {\widehat {\overrightarrow B ;\overrightarrow S }} \right) = 0\)
Ainsi : \(\Delta \Phi = NBS\)
AN : \(\Delta \Phi = 9,42 \times {10^{ - 4}}\) Wb
2.3 Déduisons la f.é.m. induite si \(\Delta t = 0,2s\) 1 pt
\(e = - \frac{{\Delta \Phi }}{{\Delta t}}\)
AN : \(e = 4,71 \times {10^{ - 3}}\) v

Partie II : Le microscope (4pts)

1. Calculons l’intervalle optique : 1 pt
On a : \(\overline {{O_1}{O_2}} = \Delta + \) \(\overline {{O_1}F{'_1}} + \overline {{O_2}F{'_2}} \) \( \Rightarrow \Delta = \overline {{O_1}{O_2}} \) \( - \left( {\overline {{O_1}F{'_1}} + \overline {{O_2}F{'_2}} } \right)\)
AN : \(\Delta = 0,2\) m
2. Calculons la puissance intrinsèque : 2 pts
On a : \(P = \) \(\frac{\Delta }{{\overline {{O_1}F{'_1}} \times \overline {{O_2}F{'_2}} }}\)
AN : \(P = 1000\delta \)
3. Calculons le grossissement commercial : 1 pt
On a : \({G_c} = \frac{{Pi}}{4}\) AN : \({G_c} = 250\)

Exercice 3 : Utilisation des savoirs /8points

Partie I : Énergie mécanique [4pts]

1. Faisons le schéma et représentons les forces qui s’appliquent sur S : 1 pt
plan inclinee2. Calculons le travail des forces qui s’appliquent sur (S) :
Travail du poids \(\overrightarrow P \) : \({W_{\overrightarrow {AB} }}(\overrightarrow P ) = mgh\) \( = mgAB\sin \alpha \) 1,5 pt
AN : \({W_{\overrightarrow {AB} }}(\overrightarrow P ) = 0,59J\)
Travail de la reaction \(\overrightarrow R \) 0,5 pt
\({W_{\overrightarrow {AB} }}(\overrightarrow R )\) \( = \overrightarrow R .\overrightarrow {AB} = 0\) car \(\overrightarrow R \bot \overrightarrow {AB} \)
3. Calculons la vitesse du solide au point B :
D’après le théorème de conservation de l’énergie mécanique, on a :
\(\Delta {E_c} = - \Delta {E_{pp}}\) \( \Leftrightarrow \frac{1}{2}mv_B^2 = \) \({W_{\overrightarrow {AB} }}(\overrightarrow P )\)
Soit \({v_B} = \) \(\sqrt {\frac{{2{W_{\overrightarrow {AB} }}(\overrightarrow P )}}{m}} \) \( = 4,42\) m/s

Partie II : Lentilles minces (4 pts)

1. Construisons l’image A’B’ de l’objet à travers la lentille : 2 pts
Image lentille divergentes
2. Donnons les caractéristiques de A’B’ : 2 pts
Nature : Réelle et droite
Position : L’image est située sur le plan focal objet de la lentille. On a donc \(\overline {OA'} = 20\) cm
Grandeur : Deux fois plus grande que l’objet, soit \(\overline {A'B'} = 4\) cm

Partie II : Évaluation des compétences / 16 points

Tâche 1 :
En exploitant l’expérience 1 et à partir d’un raisonnement logique, proposons à Maxime la réponse qu’il doit donner à son père pour le thermos :
Il suffit de déterminer la valeur théorique \({\theta _f}\) de la température finale de l’eau, de la comparer à la valeur expérimentale \(\theta \) mesurée puis de conclure.
Données : \(\mu = 200\) g, \({\theta _1} = 20\) oC, \({\theta _2} = 30\) oC m= 500g
A l’équilibre, le principe des échanges thermiques permet d’écrire :
\(\sum {Q = 0} \Leftrightarrow \) \({Q_1} + {Q_2} = 0\)
\(\mu {C_e}\left( {{\theta _f} - {\theta _1}} \right) + \) \(m{C_e}\left( {{\theta _f} - {\theta _2}} \right) = 0\)
Il vient \({\theta _f} = \) \(\frac{{\mu {\theta _1} + m{\theta _2}}}{{\mu + m}}\)
AN : \({\theta _f} = 27,14\) oC
Or la valeur de la température mesurée est \(\theta = 24\) . On Constate que \({\theta _f} \succ \theta \).
Conclusion : Maxime doit dire à son père que le thermos laisse échapper de la chaleur, donc ses clients ont raison de se plaindre.
On peut évaluer la quantité de chaleur perdue par le thermos : on a \(Q = mCe\left( {{\theta _f} - \theta } \right)\) \( = 6584,3J\)
cette quantité de chaleur perdue peut constituer un argument sur la mauvaise qualité du thermos
Tâche 2
En exploitant l’expérience 2 et à partir d’un raisonnement logique, proposons à Maxime la réponse qu’il doit donner à son père pour la pile :
Pour cela il suffit de déterminer le f.é.m expérimentale \({E_{\exp }}\) de la pile dans le montage, de comparer sa valeur à la f.é.m indiquée sur la pile puis de conclure.
circuit generateurLa pile dont on veut déterminer la f.e.m sur comporte en récepteur. D’après la loi de Pouillet on a : \(I = \) \(\frac{{{E_2} - {E_{\exp }}}}{{{r_1} + {r_2} + {R_1} + {R_2}}}\), il vient \(E\exp = {E_2} - \) \(I\left( {{r_1} + {r_2} + {R_1} + {R_2}} \right)\)
AN : \(E\exp = 3V\)
Or la valeur indiquée sur la pile est \(E\exp = 3V\). On constate que \({E_1} = 3V\).
Conclusion : Maxime peut rassurer son père de la bonne qualité de la pile et que les clients ont tort de se plaindre.