Vous êtes ici : AccueilCLASSESLes médias et leur impact sur l’opinion publique
Première
A & C & E & D & TI
ECM
Cours
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

Famille de situation : L’accès à l’information
Catégorie d’action : La recherche de la bonne information/le bon usage des TIC
Module II : Les médias et l’opinion publique.
Chapitre 3 : Les médias et leur impact sur l’opinion publique
Leçon 5 : Les médias et leur impact sur l’opinion publique
Notions : Médias, opinion publique, Fake news, information, réseaux sociaux
Prérequis :
• Définir intégrité morale.
• Cite deux instruments de l’intégrité morale en milieu scolaire
• En dehors de l’école, de la famille et des églises, quel canal peut-on encore utiliser pour promouvoir les valeurs morales ?
Exemple de situation : Désinformation (cas des élèves qui ont raté les épreuves du BEPC 2019)
Exemple de d’action : chercher la bonne information.
Durée : 3H

Justification : Cette leçon amène l’apprenant à promouvoir la recherche de la bonne information et l’utilisation responsable des réseaux sociaux.

Introduction
Dans les sociétés démocratiques, les citoyens jouissent d’une multitude de droits et libertés parmi lesquelles la liberté d’expression, d’opinion et le droit à l’information. L’un des moyens dont ils utilisent pour manifester ces libertés est le media. Le terme média désigne tout moyen de distribution, de diffusion ou de communication, d'œuvres, de documents, ou de messages sonores ou audiovisuels.

I. Les types de médias
Qu’ils soient publics ou privés, il existe deux grands groupes de médias à savoir : les médias de masses, et les médias numériques et électroniques.
1. Les médias de masses
L’expression médias de masses désigne les médias qui ont acquis une diffusion à grande échelle pour répondre rapidement à une demande d’information d’un public vaste.
Dans cette catégorie, nous avons :
• La ratio (Poste nationale, Radio Communautaire Baf II…),
• La télévision (CRTV, Canal2, Vision4…) et
• La presse (Cameroun tribune, Tribune de l’Ouest, info matin…)
2. Les médias numériques et électroniques
Ce sont les médias qui ont vu le jour grâce à l’avènement d’internet et des NTIC. Cette catégorie regroupe les réseaux sociaux (Facebook, WhatsApp, twitter…), les blogs et les sites web.

II. Les médias et la vie démocratique
Aujourd’hui, il est impossible de parler de démocratie dans parler de médias. Pour les dirigeants d’une nation, ils sont les meilleurs moyens utilisés pour communiquer avec le peuple. A cet effet, les médias jouent plusieurs rôles dans les nations démocratiques parmi lesquels :
1. Les médias : un moyen d’échange entre dirigeant et dirigé
Le rôle premier des médias est et reste la transmission de l’information. C’est donc un moyen qu’utilisent les gouvernants pour faire passer une information au peuple, et vice versa. Les médias garantissent ainsi la liberté d’expression aux citoyens et, ceux-ci peuvent participer à la vie de la nation à travers les débats ratio et télévisés.
2. Les médias : instruments de mesure de la démocratie
Pour mesurer le degré de la démocratie d’une nation, les organismes de défense et de promotion des droits de l’homme se réfèrent très souvent au niveau de liberté de la masse média. En effet pour ces organismes, l’écrit et l’audiovisuel sont deux moyens qui permettent aux citoyens de parler de leur quotidien, de la vie sociale et de la vie politique, et de porter leurs revendications jusqu’aux oreilles de ceux qui gouvernes. Les médias constituent ainsi le « quatrième pouvoirs » qui contribue à la représentation de l’opinion publique et au contrôle de l’exécutif.
3. Autres rôles des médias
Outre les rôles de moyen d’échange et de « quatrième pouvoir », les médias jouent d’autres rôles importants :
• Moyen de communication : de nos jours, rare sont les foyers qui ne disposent pas d’appareil permettant l’accès à la médiatisation et dans l’objectif de pouvoir rester au contact du monde (actualité de sa ville, de sa région, de son pays, à l’international).
• Moyen d’éducation : les médias se positionnent aussi comme étant l’éducateur numéro un dans les sociétés modernes. Aujourd’hui, ’est une source d’apprentissage pour les plus petits (TJ, Boomerang…) et pour les adultes (Sciences et vie Tv, Nat.Géo, Cuisine Tv…), via des programmes dédiés à cet effet.
• Source de divertissement : dédié à la fois aux enfants, jeunes et aux adultes, en plus de jouer un rôle d’informateur, les médias constituent un moyen de divertissement. Ainsi pour se divertir, plusieurs personnes comptent sur ce que proposent le chaines TV ou internet.

III. Les dangers des médias sur l’opinion publique
Malgré leur importance incontestable dans la société, les médias ne sont pas sans danger sur l’opinion publique (l’opinion publique est l’ensemble de convictions et de valeurs plus ou moins partagées par la population d’une société donnée à un moment donné), surtout sur les jeunes. Ainsi, comme principaux dangers des médias nous avons :
1. Les Fake-news : source de manipulation de l’opinion
Encore appelés fausses informations, le phénomène des fake news a pris de l’ampleur dans nos sociétés avec l’avènement d’internet. Ils constituent une information mensongère, délivrée dans le but de manipuler ou tromper un auditoire (opinion). Ces informations mensongères, partagées à grande échelle à l’aide des réseaux sociaux et des sites web, ont un impact sur les individus. Elles peuvent en effet induire leur jugement et leurs actions en erreur et avoir des conséquences socioéconomiques et politiques graves.
2. Les dangers des réseaux sociaux
L’usage des réseaux sociaux a plusieurs impacts néfastes sur ses utilisateurs, surtout les jeunes :
• Cyber harcèlement : les réseaux sociaux ne présentent pas que des environnements civilisés, ils comportent des risques très considérable sur la santé psychique tels que les insultes ou mensonges ; propos racistes ou xénophobes ; chantages et diffusion des photos compromettantes ; agression sexuelles et pédophilie
• Cyberdépendance : Elle se traduit par une utilisation persistante et récurrente des technologies ou moyens de communications, et engendrent des difficultés chez l’individu. Ainsi, de nombreux jeunes consacrent plus de temps aux réseaux sociaux qu’à leurs études. Cette dépendance peut également entrainer des troubles psychiques comme les troubles de sommeil.
• La dépravation des mœurs : elle se traduit par la diffusion et le partage des contenus vidéos, audio et images à caractère sexuels, mettant ainsi fin aux sujets tabous et entrainant l’enterrement des cultures et traditions. Les jeunes se retrouvent détournés des objectifs qui engagent leur avenir, certains sont enrôlés dans des sectes pernicieuses et groupes terroristes sans s’en rendre compte.

Conclusion
De nos jours, les médias se présentent comme les principales sources d’information. Ils sont pratiquement inséparables à la vie quotidienne des populations et occupent une place importante dans la société actuelle. Acteurs clés de la démocratie moderne, les médias sont désormais incontournables à la vie politique et ont une influence sur l’opinion publique. Cependant, la désinformation et le mauvais usage des réseaux sociaux représentent une menace pour la société.