Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vous êtes ici : AccueilCLASSESExercices: la propagation rectiligne de la lumière
Première
C & E & D & TI
Physique
Exercices
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

Exercice I
Le soleil est vu de la terre sous un diamètre apparent \(\alpha = 31'\). La distance d’un point T de la terre à celui-ci S du soleil vaut: \(TS = 150 \times {10^5}km\)
1- Calculer le diamètre du soleil. \(1' = 3 \times {10^{ - 4}}rad\)
2– Calculer le temps que met un rayon lumineux émis par le soleil pour parvenir à la terre. Supposons \(c = 3 \times {10^8}m/s\) la vitesse de la lumière dans le vide.
3. Calculer la valeur approchée de la distance terre-lune si la durée de l’aller et retour d’une impulsion lumineux émise depuis la terre est de 2,58s.

Exercice II
Un palmier vertical a pour hauteur 7m, À un certain moment de la journée, son ombre, plane et horizontal sur le sol a une longueur de 3 m. au même instant, un poteau a une ombre sur le sol horizontal de 4m. Les rayon lumineux du soleil étant pratiquement parallèles entre eux, calculer la hauteur du poteau.

Exercice III
La lumière du soleil met 8 minutes pour nous parvenir
1- Quelle est la distance Terre-Soleil en Km; puis en année-lumière (une année-lumière est la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant un an)

Exercice IV
L’angle \(\alpha \) que font entre eux les rayons extrêmes provenant d’une source est appelé diamètre apparent.
Sous quel diamètre apparent voit-on la statue de la nouvelle liberté du rond point Deido, à 30 m de la statue et à 1,70 m au dessus du niveau de ses pieds? Hauteur de la statue 12 m.

Exercice V
Monsieur Vondo du lycée de bambam dit à son fils, « pour évaluer la distance d’un orage en Kilomètres, on compte le nombre de secondes comprises entre la réception de l’éclair et celui du son correspondant. Puis on divise ce nombre par 3.»
Démontrer cette affirmation en imaginant un éclair accompagné d’un coup de tonnerre à la date O et à la distance d de l’observateur.
On donne: la vitesse de la lumière dans l’air \({c_L} = 3 \times {10^8}m/s\) et la vitesse du son dans l’air \({c_S} = 331{\rm{ }}m/s\).