Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vous êtes ici : AccueilCLASSESÉléments de climatologie : les facteurs et les types de climat
Première
A & C & E & D & TI
Géographie
Cours
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

INTRODUCTION
Les facteurs du climat influencent la répartition des types de climat dan le globe terrestre. Même s’il existe des facteurs cosmiques qui agissent sur toute la planète, on rencontre aussi des facteurs géographiques qui ont influence locale

I-LES FACTEURS DU CLIMAT
Le climat est l’ensemble des phénomènes météorologiques qui caractérisent l’état moyen de l’atmosphère et son évolution au dessus d’un lieu. Le temps quant à lui est l’état éphémère de l’atmosphère changeant d’un moment à un autre de la journée, deux types de facteurs influencent le climat ; les facteurs cosmiques et les facteurs géographiques.

1-LES FACTEURS COSMIQUES
Ils agissent sur l’étendue de la terre et traduisent l’organisation des grandes zones climatiques selon la latitude. Il s’agit de l’atmosphère et des mouvements de la terre.
a) L’atmosphère
La couche d’ozone filtre les rayons ultra violet du soleil ce qui évite la destruction des êtres vivants. La vapeur d’eau contenue dans l’atmosphère est source de précipitation. L’action conjuguée de la vapeur d’eau et du gaz carbonique arrêtent les rayons infra rouges c'est-à-dire qu’elle freine le rayonnement nocturne de la terre l’empêchant de se refroidir excessivement. L’atmosphère freine aussi les vents destructeurs qui vont à une vitesse supérieure à 1200 km/heure.
b) Les mouvements de la terre : rotation et révolution
Ces mouvements ont pour conséquence l’inégalité des jours et des nuits. Elle est plus prononcée dans les zones tempérées et polaires que dans les zones intertropicales où les jours et les nuits ont sensiblement la même durée. En outre la hauteur du soleil au dessus de l’horizon marque une opposition entre ces différentes régions. En effet dans la zone intertropicale, les rayons du soleil sont perpendiculaires à la surface du sol. La surface de contact est très réduite, d’où une zone chaude par excellence. Dans la zone polaire, les rayons du soleil sont obliques. La surface de contact est plus grande, d’où une zone froide par excellence. En outre l’albédo (capacité qu’ont les objets blancs à réfléchir la lumière) très élevé ici concoure aussi à ce refroidissement. Dans les zones tempérées, les rayons solaires ne sont ni perpendiculaires ni obliques par conséquent, il ne fait ni trop chaud ni trop froid.

2-LES FACTEURS GÉOGRAPHIQUES
Leur influence est circonscrite à une région où ils modifient parfois les effets des facteurs cosmiques.
a) Le relief
Il modifie le climat d’une région à travers les effets d’altitude qui sont responsables aussi bien de la diminution des températures, que de l’accroissement des précipitations. En effet, la température diminue de 6°C tous les 1000m et les montagnes sont à l’origine des pluies orographiques. C’est pourquoi les zones de hautes terres sont généralement plus arrosées et plus froides que les régions de basse altitude.
b) La végétation
La forêt abaisse la température car elle protège le sol de l’insolation et du rayonnement solaire. De plus elle dégage l’humidité qui contribue à accroitre les précipitations d’où l’importance de la forêt dense dans le monde.
c) L’orientation des côtes
Les côtes perpendiculaires aux vents humides sont plus arrosées que les côtes parallèles. Exemple les côtes du Cameroun, de Madagascar ou du Liberia sont perpendiculaires alors que celles de la Somalie, du Togo ou du Bénin sont parallèles.
d) La continentalité ou la proximité de l’océan
D’une manière générale, les pluies diminuent de la côte vers l’intérieur. Exemple Kribi (3000 m), Kousserie (540 mm). Yaoundé (2000 mm) et Douala (5000 mm) pourtant situés sur la même latitude ne reçoivent pas la même quantité de pluie. Pour ce qui est des températures, le phénomène est l’inverse.
e) La répartition des terres et des mers
Les océans et les mers se réchauffent et se refroidissent plus lentement que les continents. Ceci est dû :
-A la chaleur spécifique de la terre qui est égale aux 6/10 de celle de l’eau
-A l’évaporation de l’eau chauffée qui abaisse la température
-A la diffusion de la chaleur émise par l’eau jusqu’à 200m de profondeur grâce aux mouvements verticaux.
f) Les courants marins
Les océans sont parcourus par des courants chauds et froids qui modifient le climat des côtes qu’ils baignent. Les courants marins chauds favorisent les précipitations sur les côtes tandis que les courants marins froids ont plutôt tendance à les assécher. Exemple le courant marin froid de Benguela qui longe la côte de l’Afrique du sud est responsable en partie du désert de Namibie. Phénomène similaire au Canada avec le Labrador ou l’Oya Shivo au Japon. Par contre le Gulf Stream courant marin chaud qui vient de la zone intertropicale favorise les précipitations. C’est aussi le cas du Kuro Shivo au Japon.
NB Les éléments du climat sont : la pression atmosphérique, la température (degré de chaleur ou de froid que peut ressentir un corps), les précipitations et le vent.

II- LES TYPES DE CLIMAT
Selon la moyenne des températures et des précipitations, on distingue plusieurs types de climats dans le monde. Ces derniers peuvent être repartis en 3 grands ensembles.

1-LES CLIMATS INTERTROPICAUX
Il règne entre les deux tropiques. La ZIT reçoit du soleil toute l’année grâce à sa position privilégiée par rapport au soleil. C’est une zone qui ne connait pas l’hiver car la température moyenne du mois le plus froid est supérieure à 18°c ce qui correspond au mois le plus chaud de la zone tempérée. Ici, les précipitations sont abondantes malgré quelques nuances. Dans cette zone, on distingue 2 types de climat ; le climat équatorial et le climat tropical.
a) Le climat équatorial
Il se localise de part et d’autre de l’équateur. Il règne au centre de l’Amazonie, dans le golfe de Guinée et en Malaisie. Il se caractérise par une chaleur constante c'est-à-dire que l’ATA est moins élevée (3°c). La saison sèche est peu importante. Les pluies tombent pendant la majeure partie de l’année à cause de l’humidité très élevée. Le total annuel des pluies est supérieur à 2000mm.
b) Le climat tropical
Ce climat s’étend des 2 côtés de la zone équatoriale. Il règne en Amérique Centrale et Latine, une grande partie de l’Australie et de l’Afrique. Il se caractérise par une chaleur écrasante à cause des températures élevées. Les pluies diminuent au fur et à mesure qu’on s’éloigne de l’équateur. Elles sont comprises entre 1500 et 500mm. On y trouve deux saisons contrastées ; l’une pluvieuse et l’autre sèche. Cependant le climat tropical se subdivise en sous climat parmi lesquels on peut citer :
- Le climat subtropical qui ressemble au climat équatorial pour les températures et au climat tropical pour le régime des pluies.
- Le climat tropical humide ; les pluies tombent en une seule saison qui dure entre 5 et 7 mois, pour un total pluviométrique variant entre 750 mm et 1100 mm.
- Le climat tropical sec ; ici les précipitations oscillent entre 400 mm et 750 mm. La saison sèche dépasse 8 mois.

2-LES CLIMATS DÉSERTIQUES OU ARIDES
Les climats arides touchent principalement 4 continents ; l’Australie (prés de la moitié du territoire), l’Asie (20%), l’Afrique (le tiers du continent). Il règne dans de nombreux déserts tels que celui du Kalahari, du Sahara, de Libye, de Namibie, d’Arabie et de Chili. Ils se caractérisent par des pluies insignifiantes, irrégulières voire épisodiques. Exemple au Sahara, le total annuel des précipitations est inférieure à 20mm. Au Chili on a enregistré 1,5 mm en 21 ans. Les températures sont très élevées et varient brutalement ce qui contribue à accroitre l’AT quotidienne qui atteint parfois 30°c. Les climats désertiques peuvent se diviser en 2 types :
- Le type saharien où l’aridité est vraiment prononcée.
- Le type maritime où l’aridité est atténuée grâce à la proximité de la mer.

3-LES CLIMATS TEMPÉRÉS ET FROIDS ET DE MONTAGNE
1-LES CLIMATS TEMPÉRÉS
Ils se situent entre le 30ème et le 60ème parallèle Nord et Sud. Ici, les saisons se distinguent en fonction des températures et non en fonction des pluies comme dans la ZIT. Il présente 3 grandes nuances qui sont :
- Le climat tempéré océanique
On le retrouve en Europe centrale (Grande Bretagne, France, Danemark), aux USA et sur les côtes canadiennes du pacifiques. Il se caractérise par des hivers doux, des étés frais, les pluies abondantes et une température moyenne. Les grands froids sont rares et les fortes températures inconnues.
- Le climat tempéré continental
Ce type de climat s’étend au sud de la Russie, au nord des USA, au sud du Canada, en Europe centrale, au nord de la Chine et du Japon. Il se caractérise par des hivers longs et froids, des étés chauds et pluvieux avec une ATA élevée.
- Le climat tempéré méditerranéen
Il s’étend au Maghreb, aux abords de l’Asie occidental, en Italie et en Californie.ici, les hivers sont doux et pluvieux, les étés chauds et secs.

2- LES CLIMATS FROIDS
Ce climat se retrouve dans les régions polaires. Il règne au nord de la Sibérie, au nord de l’Alaska, dans l’Arctique, l’Antarctique et le Groenland. Il se caractérise par des hivers longs et rigoureux (8 à 9 mois) pendant lesquels il ne cesse de geler. L’été presque inexistant est très frais. Le froid est rude et les précipitations tombent sous forme de neige. Il comprend 3 nuances :
- Le climat polaire océanique
Il règne sur les parties de l’Arctique baignées par les eaux tièdes de l’Atlantique. Il a des hivers modérés et des étés très frais.
- Le climat polaire continental
Il règne au sud du Canada et de la Sibérie. Il a des hivers rudes (-30°C) et des étés plus chauds (10°c)
- Le climat polaire glaciaire
Il règne dans les régions constamment recouvertes de glace telles que le Groenland. Ici, l’hiver est perpétuel.

3-LES CLIMATS DE MONTAGNE
On le retrouve sur les sommets de hautes montagnes. Ici les températures baissent de 6°c tous les Km au fur et à mesure qu’on monte en altitude. Les précipitations tombent sous forme de neige. On n’y observe aussi le phénomène d’exposition des versants aux vents humides ; les versants aux vents sont plus arrosés que les versants sous le vent.

Carte des climats mondiaux

CONCLUSION
Les facteurs et les éléments du climat permettent de distinguer plusieurs zones climatiques dans le monde. Malgré leur extrême diversité et parfois leur rugosité, ils constituent une richesse inouïe pour le globe terrestre.