Vous êtes ici : AccueilCLASSESConception d’un système d’information (suite)
Terminale
D & C
Informatique
Cours
Bonjour ! Notre page Facebook, la suivre pour nos prochaines publications

II.3.2 Avantages et inconvénients

♦ Avantages :
• Meilleure cohérence des données.
• Respect des niveaux de représentation introduits par le groupe ANSI/SPARC (Niveau conceptuel, externe et interne).

♦ Inconvénients :
• Absence de règles pour assurer la cohérence entre modèle des données et modèle des traitements.
• Les frontières entre les niveaux conceptuel, interne et externe ne sont pas nettes.
• Faiblesse de la modélisation des traitements : mélange des connaissances (règles de gestion) et du contrôle (contraintes d’intégrité).

II.3.3 Exemples

♦ La méthode Merise
♦ La méthode Axial
♦ La méthode Information Engineering (IE)

II.4 Les méthodes orientées objet

II.4.1 Principes

• Elles constituent une évolution des méthodes systémiques vers une plus grande cohérence entre les objets et leur dynamique.
• Cette représentation permet une meilleure modularité et réutilisation des composants du SI

II.4.2 Avantages et inconvénients

♦Avantages :
• Grande capacité à modéliser les objets complexes ;
• Réduction des distorsions entre les le réel et le système informatique ;
• Grande capacité à intégrer la dynamique des objets ;
• Possibilité d’encapsuler les parties privées.

♦Inconvénients :
• Risque d’avoir une perception monolithique des applications
• Difficulté de l’effort d’abstraction

II.4.3 Exemples

♦ OOD (G. Booch)
♦ HOOD (Hood Technical Group)

III Étude d’une méthode systémique : MERISE ( Méthode d’Étude et de Réalisation Informatique pour les Systèmes d’Entreprise )

MERISE est une méthode d'analyse et de conception des systèmes d'information basée sur le principe de la séparation des données et des traitements.
Un système est un tout constitué d’éléments unis par des relations, ces éléments et ces relations étant munis de propriétés.
Règles de gestion : Ensemble de contraintes que doivent respecter les données du système d'information pour refléter la parfaite réalité du fonctionnement de l'organisation ou de l'entreprise.

Exemple de système
Système : entreprise
Éléments : employés, services, articles, entrepôt, salaire...
Propriétés des éléments : Nom et matricule d’employé, référence d’article …
Relations : un employé est rattaché à un service, un article est stocké dans un entrepôt
Propriétés des relations : Date d’entrée dans le service, quantité stockée.

♦ Tout système complexe peut être décomposé en sous-systèmes et les sous-systèmes d’un même système sont unis par des relations.
♦ Les sous-systèmes sont considérés comme des éléments du système.
♦ Pour un même système, il existe plusieurs décompositions possibles en sous-systèmes.
♦ La qualité de la représentation du système dépend de sa bonne décomposition.

La modélisation est la conception d'un modèle et un modelé est ce qui est donné pour servir de référence. Elle consiste à créer une représentation simplifiée d'un problème : le modèle.
La méthode systémique dont MERISE est utilisée essentiellement pour la conception de bases de données et est basée sur :
• Modélisation des données
• Modélisation des traitements
La modélisation dans Merise consiste à représenter le système d'information selon trois niveaux
♦ Niveau conceptuel
Il représente la finalité du système en s'appuyant sur ses objectifs et ses aspects invariants indépendamment de la manière dont ils seront réalisés.
Il répond à la question : QUOI
♦ Niveau logique ou organisationnel
Définit l'organisation que l'on doit mettre en place pour atteindre les objectifs décrits au niveau conceptuel.
Il répond aux questions : QUI, OÙ et QUAND
♦ Niveau physique ou opérationnel
Décrit l'implémentation du système d'information en tenant compte des choix techniques arrêtés.
Il répond à la question : COMMENT
De ce qui précède, découle les modèles de base suivants

  Données Traitements
Niveau conceptuel Modèle conceptuel de données (MCD) Modèle conceptuel de traitements (MCT)
Niveau logique ou organisationnel Modèle logique de données (MLD) Modèle organisationnel de traitements (MOT)
Niveau physique ou opérationnel Modèle physique des données (MPD) Modèle opérationnel des traitements (MOP)