Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vous êtes ici : AccueilCLASSESLe référent et ses substituts
A & C & E & D & TI
Langue française
Cours
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

I. Définitions

• Le référent désigne ce dont on parle dans un énoncé, on l’appelle aussi le thème. C’est un terme de linguistique qui désigne ce à quoi renvoie un signe, c’est-à-dire la réalité à laquelle renvoie ce signe.
• Le substitut, quant à lui c’est le mot qui joue le rôle de remplaçant.
• Parler donc du substitut du référent revient à s’intéresser aux différentes reprises d’un ou des référents tout au long d’un texte.

II. Les types de substituts

II.1. Le substitut anaphorique

Dans un récit ou un texte documentaire, l'auteur doit éviter les répétitions qui risquent de rendre son style plat et ennuyeux. Il utilise donc des mots de substitution pour désigner un personnage, un lieu ou un objet. Il emploie ce qu'on appelle des reprises anaphoriques, c'est-à-dire d'autres mots ou groupes de mots qui désigneront ce personnage, lieu ou objet.
Un substitut est dit anaphorique lorsqu’il reprend un terme déjà évoqué.

Exemple : : J'ai appelé mon garçon hier. Celui-ci va très bien.

II.2. Le substitut cataphorique

La cataphore est une figure de style qui consiste à employer un mot pour un autre qui n'est pas encore cité explicitement. À l'inverse de l'anaphore, la cataphore peut prendre la forme d'un pronom personnel ou encore démonstratif et annonce un objet (ou une personne) qui sera désigné plus tard.
Dans ce cas le substitut est placé avant le référent qu’il remplace.

Exemple : je n'aime pas ça, ton comportement, ça est ici cataphorique.
Ils avaient peur, les attaquants.
« Quand la caissière lui eut rendu la monnaie de sa pièce de cent sous, Georges Duroy sortit du restaurant. » Bel-Ami, incipit

III. Les classes de substituts

III.1. Les substituts lexicaux

Les substituts lexicaux sont des noms ou des groupes nominaux qui permettent d'éviter les répétitions à l'aide de synonymes, de noms génériques ou de périphrases.
Ils sont constitués des :
• Noms propres et communs
• Adjectifs qualificatifs
• Expressions

Exemple : « Les femmes avaient levé la tête vers lui, trois petites ouvrières, une maîtresse de musique entre deux âges, mal peignée, négligée, (…) » Bel-Ami

III.2. Les substituts grammaticaux ou pronominaux

Les substituts grammaticaux sont des pronoms qui permettent d'éviter les répétitions.
Il s’agit des :
• Pronoms personnels et relatifs
• Adjectifs Possessifs
• Propositions subordonnées
• Groupes verbaux
• Les pronoms possessifs

Exemple
- La feuille que j’ai prise est tâchée d’encre.
- Mon frère a un enfant au Japon tandis que le mien est en Chine.