Vous êtes ici : AccueilEXAMENSCorrection épreuve zéro de géographie au probatoire A, C, D, E, E et TI 2020
Probatoire
Géographie
A, C& D
2020
Correction épreuve zéro
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

Partie A : Évaluation des ressources ( 9 points )
1-Présente et analyse trois problèmes de commercialisation auxquels est confrontée l’agriculture camerounaise.
Préambule : L’agriculture est l’ensemble des activités pratiquées par l’homme qui consistent à mettre en valeur le milieu naturel pour produire les végétaux destinés soit à l’autoconsommation, soit à la commercialisation. Elle occupe une place prépondérante dans l’économie camerounaise. ( 1 pt)
• Quelques produits de l’agriculture camerounaise ( 0,5 pt * 2 = 1 pt)
- Elle offre une gamme variée des produits de rente : cacao, café, banane, coton, hévéa…
- Des cultures vivrières : tomate, maïs, macabo.
• Les problèmes de commercialisation des produits de l’agriculture camerounaise Ils sont de divers ordres. On a : 1 pt x 3 = 3 pts
- L’accès difficile dans les marchés à cause de l’enclavement ou du mauvais état des routes.
- L’existence des circuits illégaux de vente des produits de rente comme le cacao, le café avec les acheteurs véreux qui proposent des prix relativement bas, utilise les balances réglées à leurs intérêts pour le pesage.
- La fluctuation des prix des produits de rentes (cacao, café, coton…) sur le marché international avec une forte tendance à la baisse.
- La forte taxation des produits vivriers sur les marchés locaux.
2-a) Construction du diagramme en bandes représentant le taux de croissance des migrations dans les régions ci-dessus citées. 2 pts
diagramme hombrob) Explication de la différence du taux de migration entre l’Afrique subsaharienne et l’Afrique du Nord.
• Au regard du diagramme, on constate que le taux de croissance de migration est plus élevé en Afrique Subsaharienne (80%) qu’en Afrique du Nord (35%). 1 pt
• La raison qui explique cette situation : 1 pt
- L’écart du niveau de développement entre les deux régions : les pays de l’Afrique du Nord plus développés donc industrialisés arrivent à contenir leur population sur place tandis que ceux de l’Afrique noire pauvres souffrent des problèmes d’emplois, de l’insuffisance des infrastructures d’où la forte émigration.

Partie B : La vérification des compétences ou de l’agir-compètent ( 9 pts)
Tâche 1 (Premier paragraphe). 3 pts
Préambule : définir population mondiale comme l’ensemble des hommes qui vivent sur la terre. Elle est en pleine croissance depuis le début du 19e siècle.
• Une population en perpétuelle évolution
Plusieurs chiffres témoignent de l’évolution perpétuelle de la population mondiale :
- Entre 1650 et 1850, la croissance de la population est stable avec seulement une augmentation de près d’un demi-milliard en un deux siècles environ. On a par exemple le cas de l’Afrique qui n’a connu qu’une augmentation de 20 millions jusqu’à la fin du 19 e siècle.
- Entre 1850 et 1950, la population mondiale commence véritable à accroître notamment en Europe avec l’avènement les progrès de la médecine, le développement de l’agriculture. La population est donc passée de 1 milliards d’habitants à plus de 2 milliards.
- A partir de 1950, la croissance de la population mondiale est plus accentuée (croissance exponentielle) dans toutes les régions. En fait en un demi-siècle, les chiffres de la population mondiale ont quasiment triplés, passant de 2 à 6 milliards d’habitants. On a par exemple le continent africain qui affiche un taux de croissance de 2,4 % avec un taux de natalité estimé à  38% en 2007.
- De nos jours, la population mondiale est estimée à 7,5 milliards d’habitants et pourrait même atteindre 10 milliards en 2050. Tous ces chiffres traduisent une démographie galopante dans le monde.
Transition : Le boom démographique s’accompagne de nombreux problèmes notamment dans les pays Tiers-Monde.
Tâche 2 (2e paragraphe) 3 pts
Préambule : Les problèmes de l’explosion démographique touchent toute la planète, mais ils sont encore plus accentués dans les pays sous-développés. Ceci s’explique par plusieurs raisons :
• Les pays du Tiers-Monde n’arrivent pas à contrôler la croissance de la population et les techniques de régulation de la croissance ne sont pas respectées.
Exemple : l’ignorance des méthodes contraceptive.
• La croissance la population dans le Tiers-Monde ne s’accompagne pas toujours de l’augmentation des ressources. Le sexe étant considéré comme le seul moyen de divertissement pour les pauvres.
Ce qui a pour conséquence croissance de la pauvreté, la famine, la misère, la malnutrition.
• L’inégale répartition des ressources dans les pays du Tiers-Monde. En fait, les richesses sont concentrées entre les mains d’une petite tranche de la population (environ 10%) alors que la presque totalité du peuple vit dans la précarité.
• On a aussi l’inégale répartition de la population : dans le Tiers-monde, on assiste au gonflement des effectifs urbains (plus de 50 villes sont millionnaires aujourd’hui) à cause de l’exode rural. Et l’offre d’emploi dans les villes du Tiers-Monde est très inférieure à la demande. Ce qui explique le fort taux de chômage et la prolifération des activités du secteur informel, entrainant à leur tour le désordre urbain.
Transition : Au regard de tous ces problèmes, de nombreuses solutions doivent être envisagées en Afrique pour la maîtrise de la croissance démographique.
Tâche 3 (3e paragraphe). 3 pts
Préambule : L’explosion démographique de l’Afrique n’est pas une fatalité, de nombreuses mesures peuvent être mise en œuvre pour faire face à cette forte croissance. On a :
• La sensibilisation des populations sur les pratiques contraceptives et l’adoption du planning familial, ce qui permettrait de limiter l’indice de fécondité et le taux de croissance de la population en Afrique.
• Il faut inculquer une véritable éducation sexuelle aux jeunes, promouvoir la scolarisation de la jeune fille afin de limiter les grossesses indésirées, les mariages précoces…
• Le développement des infrastructures d’accueil comme les écoles, les centres de santé permettrait de limiter les problèmes de la croissance démographique en Afrique.
• L’Afrique doit aussi développer son économie, notamment le secteur agricole qui occupe la majeure partie de la population active. Ce qui permettre d’assurer la sécurité alimentaire et d’éviter les famines dans le continents.

Présentation : 2 pts