Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vous êtes ici : AccueilEXAMENSCorrection épreuve de géographie au baccalauréat A et ABI 2022
Baccalauréat
Géographie
A
2022
Correction
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

Première partie : Évaluation des ressources (9 points)

1/ La production écrite : l’impact économique et social des marchés frontaliers du Cameroun sur la population.
• Le Cameroun dispose de grands au niveau de ses frontières.
Exemples : Banki dans l’Extrême-nord (frontière avec le Nigéria) ; Mbaïboum (frontière avec le Tchad) ; Garoua boulaï (frontière avec la RCA) ; Ekondo-titi (Sud-ouest) ; Kyé-Ossi (frontière avec la guinée équatoriale)...

• Apport des marchés frontaliers au plan économique:

 Des devises sur la vente des produits agricoles et d’élevage aux pays voisins ;
Exemples: vente du riz et du bétail au Nigéria dans l’Extrême-nord; vente des produits vivriers divers aux marchés de Kyé-Ossi et d’Ambam Minko; les entrées douanières à Garoua boulaï, Ekondo-titi ou encore Idinau (SW)
 Relèvement du pouvoir d’achat des populations

• Apport des marchés frontaliers au plan social:

Amélioration des conditions de vie des populations riveraines (habitat, infrastructures scolaires et de santé, voies de communications
Exemple : routes bitumées Ambam- Kyé-Ossi- Ambam Minko) .
Création des emplois dans le commerce et les transports
Exemple: des centaines de camerounais travaillent dans le transport et la commercialisation des marchandises entre la Gabon, la Guinée équatoriale et le Cameroun en transitant par les marchés frontaliers de -Kyé-Ossi et Ambam Minko).

2/ Travaux pratiques

a) Représentation sur la carte
carte camerounb) Analyse:
Description (constat) : la carte présente des zones de fortes densités (Littoral et nord-ouest) ; une zone de densité moyenne (Centre) ; une zone de faible densité (nord).
Explications (les raisons de l’inégale répartition) : les fortes concentrations de populations dans le littoral sont dues à la forte urbanisation, aux activités industrielles et commerciales et au développement des grandes plantations autour de la métropole économique de Douala. De l'autre côté, le Nord-ouest qui fait partie des Hautes terres de l’ouest bénéficie d’un climat agréable et des terres fertiles propices aux activités humaines comme l’agriculture et l’élevage

Deuxième partie : Évaluation de l’agir-compètent (9 points)

La production cohérente (Le candidat ne doit pas numéroter les tâches)

Les principaux acteurs de la mondialisation

La mondialisation : processus de diffusion et d’échange à l’échelle planétaire des biens, des services, des informations et des modèles politiques, économiques et culturels. D’aucuns parlent de globalisation, ce processus se fait par des acteurs variés

• Les acteurs de la mondialisation :
 Les Etats ;
Ceux de la Triade Ex: Amérique du nord (USA, Canada) ; Europe de l’ouest (UE) ; Asie (Chine, Japon, Corée du sud).
Les BRINC : Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du sud.
Les autres Etats parmi lesquels, ceux d’Afrique.
Les institutions internationales. Ex : OMC, Banque mondiale, FMI,
Les multinationales. Ex : Coca-cola, 0K Food, Exxon mobil, Total...
Les autres acteurs : banques, les bouses, les assurances, diasporas, sociétés civiles, réseaux informels et mafieux. ..

TRANSITION: Cette globalisation qui consacre "le village planétaire" qu'avait prophétise’ Mac Luhan présente tout de même des limites.

Les limites du "village planétaire"
Le village planétaire suppose un monde où tous les acteurs interagissent tout en bénéficiant des mêmes avantages. Mais tel n’est pas toujours le cas.
 Domination des pays du Nord dans les échanges commerciaux. Ex : les pays de la triade concentrent + 70% des échanges mondiaux.
 La marginalisation de l’Afrique : Ex : 1% du total des échanges.
 Le contrôle des instances de régulation par les pays développés : la Banque mondiale, le FMI, POMC organisent et imposent les règles du jeu dans les échanges. Ex : le FMI et La Banque mondiale imposent les modelés économiques et de développement aux pays du sud à l’instar de l’initiative PPTE.
 Ingérence politique : intervention permanente et inappropriée des pays du nord dans les affaires internes des pays du sud. Ex : influence de la France dans le choix des gouvernants en Afrique francophone...
 L’aliénation des pays du sud : acculturation et uniformisation du monde selon le modèle occidental (américain) ; imposition des pratiques déviantes Ex : vulgarisation de l’homosexualité, pédophilie dans les pays pauvres...)

TRANSITION: Au regard des nombreuses limites du "le village planétaire” les pays en développement comme le Cameroun devraient envisager des stratégies spécifiques pour bénéficier des retombées de la mondialisation

Cameroun : stratégies pour bénéficier des retombées de la mondialisation.
 Mise sur pied d’une politique de maîtrise de technologie avec l’intensification de la formation technique aux niveaux secondaire et supérieur.
Exemple : multiplication des lycées techniques et écoles supérieures de technologies (polytechniques Ydé, Dla, les UlT.. .)
 Modernisation de l’agriculture et de l’élevage avec formation des techniciens et des ingénieurs dans ces domaines et introduction des machines.
 Promotion de l’industrie et de la consommation des produits locaux.
Exemple : Transformation locale du cacao, café, coton, pétrole etc. pour créer de la plus-value; Faire la promotion des produits locaux à travers les média, panneaux publicitaires et les réseaux sociaux.

Présentation : 2 pts