Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Première
D
S.V.T
Exercices
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

EXERCICE 1
A. Les affirmations suivantes sont toutes inexactes. Modifiez les phrases (en remplaçant, en supprimant ou en complétant certaines parties) pour les rendre exactes.
1-L’albédo d'une surface réfléchissante ne dépend pas du matériau qui constitue cette surface
2- La terre n’émet aucun rayonnement.
3- Les mouvements des masses d'air dans l'atmosphère se réalisent des zones de basse pression vers les zones de haute pression.
4- Tous les courants océaniques superficiels comme profonds, sont sous la dépendance des mouvements atmosphériques.
B. Répondre uniquement par vrai ou faux, tout en justifiant votre réponse dans le second cas
1. Le soleil est le siège de réactions de fusion nucléaire libérant de l'énergie
2. Le soleil est le siège de réactions de combustion libérant de l'énergie
3. Le soleil libère l'énergie de la combustion de matière organique et minérale
4. Le soleil libère l'énergie de la réaction de fusion thermonucléaire de l'hydrogène en hélium.
5. Le soleil envoie dans tout l'espace de l'énergie rayonnante
6. Le soleil envoie dans tout l'espace de l'énergie chimique
7. La Terre reçoit du soleil une énergie évaluée à 1400 Watts/m2
8. La Terre reçoit du soleil une énergie évaluée a 10 000 Watts/m2
9. La Terre réfléchit directement vers l'espace, environ 30% de l'énergie solaire qui lui parvient.
10. La Terre réfléchit directement, vers l’espace, environ 1% de l'énergie solaire qui lui parvient.
11. Une partie de l'énergie reçue par la Terre est absorbée par l'écorce terrestre et ce qui la recouvre (océans, végétaux, etc.)
12. L'albédo d'une surface réfléchissante ne dépend pas du matériau qui constitue cette surface
13. La terre n'émet aucun rayonnement
14. Les mouvements de masse d'air dans l'atmosphère se réalisent des zones de basse pression vers les zones de haute pression.
15. Tous les courants océaniques superficiels comme profonds, sont sous la dépendance des mouvements atmosphériques.

EXERCICE II
1- Expliquer pourquoi la valeur de la constante solaire est supérieure à celle du flux solaire réellement reçu à la surface de la terre
2-Quel est le principal combustible de la réaction qui est à la source de l’énergie solaire?
3-Après avoir définir l’effet de serre, quelle est son origine ?
4-Qu’e.st ce qui permet de dire aux scientifiques que le bilan énergétique de la terre est nul T?
5-Expliquer pourquoi les météorologistes ramènent les mesures de la température et de pression atmosphérique « au niveau de la mer >>

EXERCICE III
Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponses exactes.
Indiquer les affirmations correctes.
1-La durée de vie probable du soleil est de l'ordre de :
a-100 millions d’années ;
b-4 500 millions d’années;
c-10 000 millions d'années ;
d-1 O0 000 millions d’années.
2-Les réactions thermonucléaires du soleil sont localisées :
a) Dans la couronne solaire ;
b) Dans la photosphère solaire ;
c) Dans la chromosphère solaire ;
d) Dans le cœur du soleil
3- Le spectre de l'émission du rayonnement solaire:
a) Est identique à celui du rayonnement qui atteint la surface de la terre ;
b) Diffère de celui du rayonnement qui atteint la surface de la terre ;
c) Est dépourvu des rayons gamma ;
d) Comprend des ondes dans le domaine des ondes radio.
4-L’albédo d'une surface est :
a) La quantité d'énergie réfléchie par unité de surface;
b) Le rapport entre l'énergie reçue par cette surface et l'énergie reçue par cette surface réfléchie par celle-ci ;
c) La quantité d’énergie reçue par unité de surface ;
d) Le rapport entre l'énergie réfléchie par cette surface de l'énergie qu’elle reçoit.
5- La quantité d'énergie solaire reçue par la surface de sol dépend :
a) De l'angle d'incidence des rayons du soleil ;
b) De l'importance de la nébulosité à la verticale de la surface considérée ;
c) De la teneur en \(C{O_2}\) de l'atmosphère au-dessus de la surface ;
d) De la latitude du lieu des mesures.

EXERCICE IV
Utilisez chaque groupe de trois mots (ou expressions) pour construire une ou deux phrases exprimant une idée importante présentée en cours
1. Energie réfléchie - Surface du sol - Albédo
2. Vapeur d'eau - Effet de serre - Rayonnement infrarouge
3. Courants océaniques - Salinité de l'eau - Glace
4. Vents - Rotation de la terre - Mouvements de l'atmosphère

EXERCICE V
A- Les variations saisonnières de l'insolation pour les diverses latitudes du globe, mesurées au-dessus de l'atmosphère, peuvent être traduites par la représentation du graphique (A).
insolation1. Recherchez quelle est, au pole nord, la .durée du jour et celle de la nuit au solstice d'été.
2. Formulez une hypothèse permettant de comprendre pourquoi, lors du solstice d'été, l'insolation reçue par la région polaire nord est supérieure à celle reçue dans la région équatoriale, bien que les rayons polaires atteignent les régions polaires avec un faible angle d’incidence
B- L’insolation varie selon la latitude. Les graphiques (B) en traduisent les variations d'une part. au-dessus de l'atmosphère (a), d'autre part à la surface du sol (b).
graphe b1. Retrouvez la courbe (a) sur la figure (A).
2. Formulez des hypothèses permettant d'interpréter les variations d’insolation observées à la surface de la Terre (graphique b), puis, comparées à celles données par le graphe (a) aux latitudes : 90° N, 0°, 90° S.

EXERCICEVI
La carte météorologique ci-contre, construite à partir d'observations réalisées au sol, indique les pressions des masses d'air au voisinage de l’Europe.
carte meteorologique1. -Qu’appelle-t-on :
a- Front chaud;
b- Front froid
2. En quelles unités sont indiquées les valeurs attribuées aux courbes isobariques ?
3. Décalquez les courbes isobariques, puis délimitez approximativement la zone nuageuse et coloriez-la.
4. Après avoir énoncé la règle de circulation du vent dans les régions tempérées.

EXERCICE 7 Exploitation des documents
Le soleil est l'étoile du système solaire. Il inonde la terre de son rayonnement. Le rayonnement solaire a pour origine les réactions thermonucléaires qui ont lieu au cœur du soleil. Les atomes d’hydrogène sont le principal combustible de ces réactions. L'accumulation de gaz, dont le \(C{O_2}\) dans l’atmosphère, piège de rayonnement infrarouge du sol échauffé par le soleil et réchauffe les basses couches de l’atmosphère.
Un bilan radiatif montre que les échanges à l'échelle du système Terre-atmosphère sont équilibres, et que la température à la surface de la Terre est dépendante de la Concentration de l’atmosphère en gaz à ‘effet de serre.
Le rayonnement solaire est un flux d'énergie qui peut se mesurer à la périphérie du système terre-atmosphère. La puissance du rayonnement solaire reçu en moyenne par unité de surface est appelée constante solaire. Elle est évaluée à 1400. w/m2. Mais la constante solaire effective est d'environ 344 w/m2. À partir du documentci-dessus.
1. Calculez en W/m2, l'énergie réfléchie par les nuages; '
2. Calculez en W/m2, l'énergie absorbée par les nuages ;
3. Calculez W/m2, l'énergie réfléchie par le sol ;
4- Relevez la valeur de l'énergie absorbée par le sol.
Le rayonnement réellement absorbé par la Surface de la planète est réémis sous forme de; rayonnement infrarouge thermique, qui échauffe la basse atmosphère. Par l’effet de serre, cette partie de l'atmosphère contribue à élever la température de la surface du globe. La stabilité de cette température (14°C) indique que le bilan énergétique du système terre-atmosphère est nul.
À partir des informations contenues dans le documentci-dessous.
5- Calculez les apports et les pertes énergétiques à la surface du sol.
6. Quelle est l’apport d'énergie dans le système terre-atmosphère ? Quelles en sont les pertes ? Bilan ?
7- Quelles sont les pertes au niveau de l'atmosphère ? Sous quelle forme se font-elles ?
9. Quels sont les éléments du nuage qui favorisent l'effet de serre ?
document