sujet de concours
- Les enseignements proposés gratuitement sur ce site respectent le programme officiel en vigueur au Cameroun.
Ils sont conçus et déployés par des enseignants chevronnés de nos établissements scolaires.
cours de physique
Les épreuves des examens sont celles proposées au Cameroun.
Exercice de chimie
Les épreuves des concours sont celles proposées par les établissements et institutions situés au Cameroun et dans les pays d’expressions françaises.
Première
A & C & E & D & TI
Histoire
Cours
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

Famille de situation : Innovation et créativité
Catégorie d’action : Créativité et maitrise de la nature
Module N°I : L’Europe émergente
Chapitre N°I: La reconstruction/ renaissance de l’Europe et les révolutions industrielles
Leçon N°2 : L’industrialisation de l’Europe
Notions : Industrialisation, scientisme, trust, cartel, pays noirs
Prérequis : Localisation de l’Europe, industrie
Durée : 2 heures

Exemple de situation : La baisse de la production agricole
Exemple d’action : Faire des recherches et innover dans le secteur agricole
Formulation de la justification : Cette leçon permet à l’apprenant d’installer les ressources afin de cultiver un esprit scientifique, de faire des recherches afin de moderniser les techniques agricoles de sa localité

Introduction

Expression créée par Adolphe Blanqui, la révolution industrielle est une période capitale dans l’histoire de l’humanité. Elle désigne le passage d’un système économique traditionnel fondé sur l’agriculture et l’artisanat à une économie moderne basée sur la naissance et l’essor des industries. Ainsi, vers la fin du 18ème siècle et le début du 19ème siècle, l’Europe va connaitre 2 grandes révolutions industrielles. La première a pour fondement la découverte de la machine à vapeur et la seconde celle de nouvelles sources d’énergie. Ces dernières sont le socle de l’édification de la société moderne.

I- La première révolution industrielle

I.1-Les bases de la première révolution industrielle

La première révolution industrielle (1760-1840) est née en Angleterre avant de s’étendre dans le reste de l’Europe. Elle repose sur l’usage systématique de la machine à vapeur. Plusieurs facteurs ont joué en faveur de la mise en place progressive de cette révolution :
• Les changements dans l’agriculture
A l’époque préindustrielle, l’usage de la jachère et de l’assolement était répandu. Suite à la forte demande des produits agricoles, les agriculteurs auront besoin de plus d’espace, de fertilisant et l’adoption de nouvelles techniques agricoles pour améliorer les rendements. C’est ainsi que par exemple le fumier sera remplacé par l’engrais chimique produit par Justus Von Liebig (allemand).machinisme agricole
• La croissance démographique
L’augmentation de la production agricole entraine l’accroissement de la population. En effet, une population bien nourrit est en bonne santé et vit longtemps, ce qui concoure à la croissance démographique. Cette marée humaine devient ainsi un énorme marché pour écouler les produits. La stabilité politique et l’absence de guerre jouent en faveur de l’harmonie sociale.
• L’influence des transports
Les transports ont un impact sur l’essor de l’industrie. En effet, ils offrent la possibilité de transporter des matières premières et des marchandises sur de longues distances.
• De nouvelles sources de financement
L’industrialisation (processus de création et de développement des industries dans une région) est aussi impulsée par le développement de nouveaux moyens de financement. En effet, l’apparition des sociétés anonymes par action (société dont le capital est divisé en parts détenus par les actionnaires propriétaires d’une part et qui en tirent des profits) ainsi que des banques de dépôt drainent l’épargne populaire et emprunt. Cette situation est une aubaine pour les promoteurs des industries.
• L’extraction massive de la houille noire.
Elle est considérée comme le pain de l’industrie, car celle-ci représente 90% de l’énergie utilisée au 18ème siècle. Elle est à l’origine de la mise en place des pays noirs. Il s’agit des régions où se concentrent des gisements de charbon, des productions sidérurgiques et de textile ainsi que de fortes densités de population. Ils sont ainsi nommés car les paysages sont noircis par les industries polluantes liées au charbon.
• Le recul de l’influence religieuse
Le scientisme qui est la croyance en la toute puissance de la science a été un élément catalyseur des progrès scientifiques et techniques.

I.2 Les manifesterions de la première révolution industrielle

• Sur le plan économique
La modernisation de l’agriculture permet de faire reculer la famine. De plus, les progrès et innovations technologiques facilitent la croissance de la production industrielle ; on passe ainsi du « domestic system » (forme d’industrie qui se développait dans des ateliers à domicile) au « Factory system » (l’industrie qui s’organise désormais dans l’usine où elle concentre machines et ouvriers). On observe ainsi la naissance des régions industrielles à travers l’Europe de l’Ouest. Les progrès dans le domaine des transports et le perfectionnement des techniques de navigation seront à l’origine du développement du commerce international. En bref, Les secteurs en plein essor sont ceux du textile, de la métallurgie et de la sidérurgie
♦ L’explosion du secteur textile
En effet, l’association entre le filage, le tissage et surtout l’utilisation de la machine à vapeur créée par l’écossais James Watt (1769) va permettre d’obtenir du textile en grande quantité et de bonne qualité.
♦ Le développement de la métallurgie et de la sidérurgie
La découverte du fer à partir de la fonte du coke (charbon provenant de la carbonisation de la houille) va favoriser la baisse du prix du fer et la construction du premier pont baptisé Ironbridge en 1779. Il est considéré comme le berceau de la révolution industrielle. En outre, le puddlage (passage du fer à l’acier par décarburation) va permettre de satisfaire la demande industrielle en acier pour les rails, les pièces des machines ou les coques des bateaux.
• Sur le plan social
On assiste à l’urbanisation de la société et sa division en deux classes sociales ; la bourgeoise et le prolétariat et l’accélération de l’exode rural.

II- La deuxième révolution industrielle

II.1 La découverte de nouvelles sources d’énergie

Elle commence à la fin du 19ème siècle et s’étend au début du 20ème siècle en Europe et en Amérique grâce à la découverte de nouvelles sources d’énergie comme le pétrole, le gaz et surtout de l’électricité.
• Le pétrole
L’américain Edwin Drake procède pour la première fois en 1859 à son exploitation. Cet or noir qui est utilisé comme une source d’énergie connait une impulsion particulière grâce à l’augmentation vertigineuse de la demande en carburant liée à la commercialisation du moteur à essence. Le pétrole se positionne ainsi comme une source d’énergie majeure.
• Le gaz
Il s’agit du gaz manufacturé qui a permit aux villes de s’échauffer. Il sera remplacé par le gaz combustible fabriqué par distillation dans les usines à gaz ou des cokeries.
• L’électricité
Elle a deux origines
une origine mécanique grâce à la dynamo inventée par le belge Gramme.
  une origine hydraulique (hydro électricité) ; encore appelée houille blanche, elle fut découverte par le français Aristide Berges.
Toutes ces sources d’énergie vont entrainer une pléthore d’inventions qui vont contribuer à donner un coup d’accélérateur au développement de l’industrie et de la communication.

II2- les inventions majeures

La 2ème révolution industrielle est marquée par une série d’inventions :
- Le moteur à explosion par les allemands Daimler et Benz ;
- Le moteur à Gasoil par l’allemand Rudolf Diesel ;
- La sidérurgie se développe davantage et permet la création des machines outils (moissonneuses, tracteurs, batteuses etc.) ;
- La chimie de synthèse s’améliore en produisant des textiles artificiels et des colorants ;
- Les moyens de communication sont révolutionnés par des inventions comme le télégraphe (Morse), le téléphone (Graham Bell) et la télégraphie sans fil (Marconi) ;
- Le cinéma est inventé par les frères Lumière (français) ;
- La photographie est l’œuvre du français Nicéphore ;
- D’autres inventions telles que les journaux et les timbres poste inaugurent « l’ère des moyens de communication de masse » ;
- Les transports subissent une véritable métamorphose :
♦ La navigation maritime
Le bateau à vapeur plus rapide remplace le voilier. Le trajet des navires est raccourci grâce à la construction des canaux interocéanique comme ce fut le cas du canal de Suez en 1869 et celui de Panama en 1914.

Exemple le bateau à vapeur arrive désormais en Inde en 2 mois contre 6 mois auparavant.

♦ Le transport ferroviaire
Le XIXème siècle est considéré comme « l’ère du rail » car c’est le moyen de transport le plus développé. La première locomotive à vapeur construite par l’anglais Stephenson (1817) est remplacée par la locomotive diesel. Les tunnels sont percés et les transcontinentaux construits

Exemple le transaméricain en 1869 et le transsibérien en 1904.

♦ Le transport routier
D’abord propulsé par la vapeur, l’automobile sort de l’ombre grâce à Carl Benz qui adopte sur le véhicule le moteur à explosion et plus tard le moteur à essence, mais aussi grâce à la révolution de la pneumatique par Michelin et Dunlop. Au début, il est utilisé uniquement par les classes aisées mais la production de petites voitures moins couteuses permettra aux classes moyennes d’en disposer.
♦  Le transport aérien
Le français Clément Ader effectue le 1er vol en avion en 1897. Le français Rolland Carros traverse la méditerranée en 1913. L’américain Lindberg traverse l’océan atlantique en 1927.

II3- Les conséquences

a-Sur le plan économique

La découverte et l’utilisation de nouvelles sources d’énergie ont entrainé la révolution du Machinisme. Ceci est surtout perceptible dans l’agriculture, l’industrie et le transport. On note aussi la naissance d’un nouveau système politique et socio-économique basé sur le capital : le capitalisme.
• La révolution agricole fondée sur la mécanisation
Les révolutions industrielles ont amélioré les conditions de travail et les rendements dans l’agriculture. Cette dernière passe de l’agriculture traditionnelle aux méthodes archaïques à une agriculture moderne et perfectionnée. Les principales innovations sont :
• -L’emploi des plantes sélectionnées à haut rendement ;
• -L’utilisation des engrais et des produits phytosanitaires ;
• -L’introduction des machines agricoles telles que les faucheuses, les moissonneuses, les tracteurs ;
• -L’augmentation des terres cultivables.
• La révolution industrielle fondée sur le développement du machinisme
Grâce aux différentes inventions, on est passé d’une industrie archaïque caractérisée par une production faible, un outillage obsolète, une main d’œuvre abondante à une industrie moderne. Celle-ci va bénéficier de l’essor du commerce, du développement du machinisme et de l’augmentation de la production énergétique. L’électricité va permettre aux usines de quitter les vallées et les zones de production du charbon et de se disséminer partout sur le territoire et surtout autour des grandes villes. On va adopter de nouvelles techniques industrielles dans le but de produire en masse des biens à faible coût ce qui sera à l’origine de la disparition de petits ateliers qui ne pouvaient plus faire le poids face aux géants industriels. Ces techniques sont :

La Standardisation ; système d’organisation scientifique du travail qui vise à produire en masse des objets identiques.

La Taylorisation : système organisation scientifique du travail qui consiste à éliminer les gestes inutiles et les pertes de temps dans la production.

Ces différentes techniques vont aboutir au regroupement des entreprises sous forme de concentration. C’est ainsi qu’on aura :

La concentration horizontale ; c’est le regroupement de plusieurs entreprises qui fabriquent le même produit pour contrôler la production et éviter la concurrence. C’est le cas des Cartels.

La concentration verticale ; c’est le regroupement des industries complémentaires qui maitrisent toutes les étapes de la fabrication d’un produit, de la matière première à la commercialisation du produit fini. C’est l’exemple des Trusts.

La concentration géographique ; c’est le regroupement des industries dans une localité surtout à proximité des sources d’énergie, des matières premières, des voies de communication ou de la main d’œuvre.

La concentration financière ; ce sont des sociétés exclusivement financières qui possèdent plusieurs actions dans les industries au point de les contrôler totalement.

• La révolution des transports
Grâce aux différentes innovations effectuées dans le domine des transports, il est désormais possible de transporter les hommes et les produits pondéreux sur de longues distances, rapidement et à moindre coût. Les moyens de transport se diversifient et les échanges s’intensifient. On observe aussi la création de nombreux emplois. Enfin, ces transports contribuent au développement des industries, de l’économie et à la croissance des villes.
Le capitalisme

L’accumulation des richesses va donner naissance au capitalisme. C’est un système politique, économique et social fondé sur la propriété privée des moyens de production et la recherche effrénée du profit.

On distingue 4 types de capitalisme :
-Le capitalisme mercantile (commerçants, marchands) ;
-Le capitalisme financier (banque, instituts financiers) ;
-Le capitalisme industriel (sociétés, industries) ;
-Le capitalisme d’État (sociétés publiques).
Les moyens du capitalisme sont la monnaie (métallique, fiduciaire, scripturale et électronique), les banques (de dépôt, d’affaire, d’émission), les actions et les bourses de valeur.

b-Sur le plan social

• L’explosion démographique et les migrations
La population mondiale a évolué après la 2ème moitié du XIXème siècle. Cette évolution s’explique par les progrès de la médecine (découverte du vaccin, éradication des épidémies) et l’amélioration de l’alimentation. On assiste ainsi à la baisse de la mortalité et à l’augmentation de la natalité. Cette explosion démographique associée à la mécanisation de l’agriculture seront à l’origine des migrations aussi bien internes qu’externes.
a) Les premières concernent les déplacements des hommes des campagnes vers les villes (exode rural). Ils ont eu pour conséquences le grossissement incontrôlé des villes (exemple Londres atteint 2,5 millions d’habitants en 1850) et la naissance de villes géantes à l’instar de Paris, Naples etc.
b) Les secondes quant à elles concernent les déplacements des hommes vers les continents neufs tels que l’Afrique, l’Amérique et de l’Océanie à la recherche de nouvelles fortunes.
• La consolidation des inégalités sociales
Le fossé entre les bourgeois et les prolétaires va s’accentuer pendant cette deuxième révolution industrielle.

Le bourgeois est celui qui vit confortablement du revenu de son capital sans fournir d’effort.

Il vit dans un luxe insolent grâce à son patrimoine sans cesse croissant. On distingue :
La haute bourgeoisie (gros industriel, banquiers),
La moyenne bourgeoisie (les commerçants, fonctionnaires, médecins) et
La petite bourgeoisie (boutiquiers, artisans).

La bourgeoisie est une classe minoritaire d’une société capitaliste mais qui détient la totalité des capitaux et des moyens de productions.

Le prolétariat est la classe majoritaire d’une société capitaliste mais pauvre. Les prolétaires vivent dans des conditions inhumaines (mal nourrit, mal payé et mal soigné).

Ils s’entassent dans de véritables taudis généralement près des usines où se conjuguent insécurité, insalubrité, misère, et chômage. Cette marée humaine entraine le gonflement du marché du travail, les enfants étant très vite en âge de travailler (4, 5 ans) constituent l’armée industrielle de réserve (Karl Max) permettant ainsi de diminuer les salaires ;
Dans le but d’améliorer les conditions de vie des prolétaires, les penseurs vont élaborer une nouvelle doctrine socio-économique désignée sous le nom de socialisme. C’est un système politique et économique qui préconise des transformations radicales de la société et de l’économie au profit des classes les plus défavorisées ainsi que l’établissement d’une société sans classe, plus juste et plus égalitaire. On distingue plusieurs types de socialisme :
• Le socialisme utopique qui souhaite constituer une société idéale et parfaite. Louis Blanc en est un défenseur.
• Le socialisme réformiste soutenu par Bernstein. Ce type propose de reformer le capitalisme pour le rendre plus humain ;
• Le socialisme marxiste élaboré par Karl Marx et Engels qui préconisent le renversement violent du capitalisme qui a crée des inégalités sociales ;
• Le socialisme anarchique soutenu par Bakounine qui préconise la destruction de l’État bourgeois.

Conclusion

Les deux premières révolutions industrielles ont permis aux nations surtout européennes de passer d’une société à dominante agraire et artisanale à une société industrielle et commerciale. Les transformations économiques, politiques et économiques qui s’en sont suivies ont amené les européens à rechercher de nouveaux espaces, d’où l’impérialisme. Loin d’être terminées, les révolutions industrielles continuent de changer la physionomie du monde contemporain. En effet l’on est passé de la 3ème révolution industrielle (deuxième moitié du 20ème siècle) impulsée par l’avènement de l’énergie nucléaire, de l’électronique et de l’informatique à la 4ème révolution industrielle (21ème siècle) basée sur l’apparition d’internet. Elle est considérée comme l’ère de la numérisation qui permet l’édification d’un monde virtuel.

INFORMATION IMPORTANTE

Nous avons le plaisir de vous annoncer que, c’est désormais possible de travailler avec des amis, un camarade de classe, un frère, un professeur qui vit loin de vous sur un sujet proposé par votre enseignant, créer des groupes d’études et invité vos camarades de classe à vous joindre sur camerecole.
C’est possible avec camerecole.
Vous devriez vous enregistrer tout d’abord, cliquer sur chatroon qui va s’afficher et remplir les champs qui vont apparaître.
Contacter votre camarade et lui donner le nom de votre chatroom et le mot de passe qui lui aussi devrait s’enregistrer également sur camerecole et avec le mot de passe que vous lui avez fourni, se connecter à votre chatroom exactement comme le groupe WhatsApp dont vous êtes l’ administrateur principal
Je vous vois surpris, c’est une réalité avec camerecole les amis
Camrecole.org, plus rien ne sera comme avant. Vous pouverz laisser un message aux administrateurs du site à partir de la chatroom : camerecole, vous n'avez pas besoin de mot de passe. merci

Pour celui qui utilise un téléphone portable, cliquez sur les trois petites barres à la gauche de votre écran merci