Baccalauréat
Histoire
C&D
2018
Correction
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

SUJET 1 : L’URSS de 1945-1953.
Consigne de travail : insister sur les acquis et les limites de la reconstruction

INTRODUCTION
Amener le sujet : dès la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, |’URSS, puissance belligérante et dévasté s’engage dans la voie de sa reconstruction. 1 pt

Problématique: Quels sont les acquis et les limites de cette reconstruction ? 1pt
Annonce du plan : 1pt
- Les acquis de la reconstruction
- Les limites de la reconstruction

DÉVELOPPEMENT
1- Les acquis de la reconstruction 1x4=4pts
A- Les acquis économiques
- L’'augmentation de la production énergétique (ex : gisement de pétrole de Bakou Il, de houille, de gaz et de charbon, construction du barrage hydroélectrique de Volgograd) ;
- La réalisation des grands travaux et la construction des routes et autoroutes ;
- L'augmentation des industries lourdes (ex : l'industrie automobile Mazda) ;
- Développement des transports ferroviaires pour permettre l'acheminement des minerais ou matières premières stratégiques (ex: construction du chemin de fer Baïkal-Amour-Magestral ) ;
-Le développement de l'irrigation ;
-La dévaluation du Rouble qui fait baisser la masse monétaire.
B- Les acquis militaires
- Augmentation des effectifs militaire (en 1953, elle est la 1ère au monde par son effectif, 3 millions de soldats);
- Développement de l'industrie de l'armement;
- La mise au point de la bombe atomique soviétique en 1949;
- La mise au point de la bombe hydrogène en 1953;
C- Les acquis sur le plan social
- Le développement de l'instruction,
- La construction des logements sociaux ;
- Une plus grande participation de la femme au monde du travail;
- La misère recule ainsi que la famine.
TRANSITION : Les acquis de la reconstruction de FURSS cachent cependant de nombreuses limites. 1pt
II Les limites de la reconstruction
A- Les limites politiques 1x4=4pts
- le culte de la personnalité de Staline (ex: la ville de Leningrad devient
Stalingrad, les statuts géantes de Staline ainsi que ses effigies peuplent
les places publiques) ,-
- La privation des libertés (ex: les prisonniers des Goulags, la surveillance réciproque des habitants, les dénonciations sans fondements et des condamnations arbitraires, la confiscation de l'information, arrestation ou exil; des intellectuels ou hommes politiques jugés subversifs);
- La répression des opposants et des paysans opposés à la collectivisation des terres ;
- Les lourdeurs bureaucratiques.
B. Les limites économiques
- La production agricole demeure faible ;
- L'espace cultivable agricole n'augmente que lentement.
- La production des biens de consommation demeure faible.
C- les limites sociales
- L’exode rural s'accentue ;
-les soviétiques restent mal logés ;
- Le niveau de vie reste faible face à celui des américains.

CONCLUSION
Bilan : La reconstruction de L’URSS est l'œuvre de Staline et se fait de 1945 à 1953 à travers les 4e et 5° plans quinquennaux. 1pt
Réponse: La grandeur de l’URSS restaurée cache de nombreuses limites notamment la dictature et des insuffisances socio-économiques. 1pt
Ouverture ; Toutefois, la mort de Staline en 1953 inaugure une ère nouvelle dans la reconstruction de l’URSS. 1pt

SUJET 2 : La Décolonisation du Cameroun Français

INTRODUCTION
-Présentation du document;
—Nature : extrait de texte 1pt
- Auteur : ENOH MEYEMESSE, écrivain et homme politique
-Titre: UM NYOBE le combat interrompu, Yaoundé, Edition du Cameroun 2015, pp 19-20 1pt
Contexte historique : La Décolonisation de l'Afrique noire Français}:OU La décolonisation du Cameroun 1pt
Plan :-La loi cadre et son impact sur l'indépendance du Cameroun 0,5x2=1pt
- Les atouts d’André Marie Mbida pour le poste de premier ministre
- Les raisons de la déchéance de André Marie Mbida

DÉVELOPPEMENT
1- La loi cadre et son; rôle dans l'envol du Cameroun vers l'indépendance
A- La loi cadre
- La loi cadre ou loi de Gaston Deferre est initiée par Houphouët Boigny et Gaston Deferre
- Elle est votée le 23 juin 1956
- elle instaure un collège électoral unique dans les pays colonisés
Elle précise la position dominante de la France sur ses colonies et sa présence sur les décisions des assemblées territoriales
B- Les implications de la loi Cadre au Cameroun
- Elle dissout l’ATCAM mise sur pied en 1952 et la remplace par l’ALCAM
- Elle accorde l'autonomie interne au Cameroun en 1957
— L’adoption des emblèmes nationaux (ex: Hymne national, drapeau, sceau...)
- La constitution du premier gouvernement du Cameroun sous-tutelle Française
TRANSITION : les reformes de la loi cadre marquent l'étape décisive vers l’indépendance avec André Marie Mbida comme chef du gouvernement
Les atouts de André Marie Mbida pour assurer la magistrature suprême du premier gouvernement Camerounais
A- Les atouts culturels d’And ré Marie Mbida
- André Marie Mbida est un assimilé de la culture Française (Francophile exemplaire), il est de confession religieuse catholique
B- Sur le plan politique
- Affilié à la SFIO (Section Française de l'international Ouvrier), partie socialiste au pouvoir en France à cette époque;
- André Marie Mbida fait partie de la cuvée de Louis Paul Aujoulat, pion de la France au Cameroun et formateur de l'Elite intellectuelle Camerounaise dans le respect des valeurs et surtout des intérêts de la France.
- Député et leadeur du groupe parlementaire des Démocrates Camerounais composé de 19 élus dès 1956.
- Opposant au projet politique de I’UPC Francophobe.
TRANSITION : toutefois, le règne de André Marie Mbida à la primature est éphémère
III Les raisons de la déchéance de Mbida
- Adoption d'un drapeau Camerounais à la place de celui de la France ;
- Expulsion sous 24 heures des Français coupables d'actes racistes envers les Camerounais ;
- Mésentente avec les hommes politiques Camerounais qui critiquent son action (Charles Assalé et Bebey Eyidi) ,
- Refus d'André Marie Mbida d'accepter une indépendance vidée de son contenu ;
- Mésentente avec les étudiants Camerounais à Grenoble ;
- Incapacité de Mbida de pacifier le pays et mettre un terme à la rébellion Upéciste ;
- Actes Francophobes envers les Français vivant au Cameroun.

CONCLUSION
Bilan : La loi cadre de 1956 ouvre la porte a l'indépendance du Cameroun, mais aussi à la tractation pour l'exercice du pouvoir car la France envisage partir tout en restant à travers un président acquis à ses intérêts ou à sa cause. 1pt
Réponse : le limogeage de André Marie Mbida n'a pas permis au Cameroun d'obtenir une indépendance totale car Ahmadou Ahidjo qui lui succède est acquis à la cause de la France. 1pt
Ouverture : L’arrivé de Ahmadou Ahidjo au pouvoir pose les bases du Néocolonialisme.

Sujet 3 : La Décolonisation du Maghreb et de l'Afrique noire française
Consigne de travail : insister sur les fondements (origines) du nationalisme, les revendications nationalistes et la réaction de la métropole.

INTRODUCTION
Amener le sujet : Après la deuxième guerre mondiale, les revendications pour l'indépendance s'accélèrent dans les territoires colonisés notamment au Maghreb et en Afrique noire Française. 1pt
Problématique : quels sont les fondements du Nationalisme dans ces deux régions ? Quelles sont les principales revendications Nationalistes et comment réagit la métropole ? 1pt
Plan : Étude comparative sur: 1pt
- Les fondements du nationalisme;
- Les revendications Nationalistes;
- La réaction de la métropole.

DÉVELOPPEMENT
Les fondements du Nationalisme au Maghreb et en Afrique noire Française
A- Les similitudes ou ressemblances
- La discrimination dont sont victimes les Africains de la part de leur Métropole,
- Les abus de la métropole (France) dans ses possessions coloniales ex : brimades, tortures, sévices corporels...) ;
- L'aspiration des peuples Africains a plus de libertés comme le stipule la charte des Nations unies (ex: tous les peuples sont égaux en droits) ;
- La participation des Africains à la Deuxième Guerre Mondiale pour prêter main forte à leur Métropole (ex : l'effort de Guerre des Africain: a contribué à la libération de la France en 1944;
- L’impact de la Deuxième Guerre Mondiale qui a permis aux Africains de faire tomber leur complexe d'infériorité ;
- La défaite française à Dien Bien Phu (Indochine) en mai 1954 qui galvanise avantage les Africains ;
- L'émergence d'une élite intellectuelle Africaine qui est à l'avant-garde des revendications (ex : UM Nyobe =technicien des PTT; Ferhat fichus = médecin; Messali Hadj = Avocat).

B- Les différences 0,5x3=1,5pt
- Le nationalisme Nord-Africain a des racines religieuses, ce qui n'est pas le ces en Afrique noire française ;
- Le nationalisme Nord-Africain se fonde sur la xénophobie face aux occidentaux contrairement à l'Afrique noire française ;
En Afrique noire, contrairement au Maghreb, les Nationalistes ne s'opposent pas à la civilisation occidentale (religion, langue...)

TRANSITION : Au-delà des fondements variés, les revendications Nationalistes Africains sont tout aussi nombreuses.
Il- Les revendications nationalistes au Maghreb et en Afrique Noire française
A- Les similitudes
Dans les deux régions, on revendique :
- La fin du statut de l’indigénat (ex : abolition des travaux forcés);
- La création des syndicats et partis politiques (ex : UPC, ISTIQIAL, DESTOUR) ;
- Le retrait des métropoles de leurs territoires ;
- Une plus grande participation à la vie politique de leur pays;
- La libération et l'indépendance de leur territoire ;
- Le respect. de leurs droits et des libertés fondamentales.

8- Les différences
En Afrique du Nord, certains Nationalistes exigent la reconnaissance de l’islam et de l'arabe comme religion et langue officielles, ce qui n'est pas le cas en Afrique Noire française (ex : Ben Badis, Oulémes)}
En Afrique du Nord, certains Nationalistes réclament la citoyenneté française (ex : Ferhat Abbas, les jeunes Algériens).
TRANSITION: les nombreuses revendications Nationaliste à l'endroit des métropoles en traînent la réaction de ces dernières.
III- La réaction de la Métropole
A- Les similitudes î
- La France est opposée à toute idée d'indépendance dans ses colonies après 1945 (ex : le Conférence de Brazzaville réaffirme l'autorité de la France sur ses colonies de l'AOF et de I’AEF) ;
- Les réformes institutionnelles dans ses colonies et d’Afrique Noire (ex : ARCAM, autorisation de partis politiques) ;
- La signature des accords et proclamation de l'indépendance.
B- Les différences
- En Afrique du Nord la France est favorable à l'indépendance de la Tunisie et du Maroc, mais farouchement opposée à celle de l’Algérie considérée comme partie intégrante de son territoire ;
- En Afrique Noire, la France impose à toutes ses colonies un timing et une évolution progressive vers l'indépendance, ex : les étapes de l'évolution {Conférence de Brazzaville, l'Union Française...).

CONCLUSION
Bilan : Après 1945, le Maghreb et l'Afrique Noire revendiquent et obtiennent leur indépendance
Réponse : s'il est vrai que le Nationalisme Africain se fonde sur les frustrations et autres injustices, les revendications quant à elles se résument à l'indépendance. Et en cela, la réaction de la métropole a varié d'une colonie a l'autre. 1pt
TRANSITION : les nombreuses revendications Nationaliste à l'endroit des métropoles en traînent la réaction de ces dernières.

III- La réaction de la Métropole
A- Les similitudes
- La France lest opposée à toute idée d'indépendance dans ses colonies après 1945 (ex : le Conférence de Brazzaville réaffirme l'autorité de la France sur ses colonies de l'AOF et de l’AEF);
- Les réformes institutionnelles dans ses colonies et d'Afrique Noire (ex : ARCAM, autorisation de partis politiques) ;
- La signature des accords et proclamation de l'indépendance.
B- Les différences
- En Afrique du Nord la France est favorable à l'indépendance de la Tunisie et du Maroc, mais farouchement opposée à celle de l’Algérie considérée comme partie intégrante de son territoire;
- En Afrique Noire, la France impose à toutes ses colonies un timing et une évolution progressive vers l'indépendance, ex : les étapes de l'évolution (Conférence de Brazzaville, l’Union Française...).

CONCLUSION 3pts
Bilan : Après 1945, le Maghreb et l'Afrique Noire revendiquent et obtiennent leur indépendance
Réponse : s'il est vrai que le Nationalisme Africain se fonde sur les frustrations et autres injustices, les revendications quant à elles se résument à l'indépendance. Et en cela, la réaction de la métropole a varié d'une colonie a l'autre.
Ouverture : Toutefois, l’accession à l'indépendance ne marque pas pour autant la fin des revendications des peuples Africains.
OU
Cependant, tous les nouveaux États indépendants font face à des problèmes préoccupants.
OU
Toutefois, la France ne s’est pas définitivement retirée de ses colonies Africaines.


INFORMATION IMPORTANTE

Nous avons le plaisir de vous annoncer que, c’est désormais possible de travailler avec des amis, un camarade de classe, un frère, un professeur qui vit loin de vous sur un sujet proposé par votre enseignant, créer des groupes d’études et invité vos camarades de classe à vous joindre sur camerecole.
C’est possible avec camerecole.
Vous devriez vous enregistrer tout d’abord, cliquer sur chatroon qui va s’afficher et remplir les champs qui vont apparaître.
Contacter votre camarade et lui donner le nom de votre chatroom et le mot de passe qui lui aussi devrait s’enregistrer également sur camerecole et avec le mot de passe que vous lui avez fourni, se connecter à votre chatroom exactement comme le groupe WhatsApp dont vous êtes l’ administrateur principal
Je vous vois surpris, c’est une réalité avec camerecole les amis
Camrecole.org, plus rien ne sera comme avant. Vous pouverz laisser un message aux administrateurs du site à partir de la chatroom : camerecole, vous n'avez pas besoin de mot de passe. merci

Pour celui qui utilise un téléphone portable, cliquez sur les trois petites barres à la gauche de votre écran merci