Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vous êtes ici : AccueilCLASSESCorrection des exercices sur les plaines du nord Cameroun et les monts Mandara
Terminale
A & C & E & D & TI
Géographie
Correction exercice
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

Correction exercice I
Introduction
Amener le sujet : Les plaines du Nord s'étendent dans la partie septentrionale ; notamment dans les régions du Nord et de l’Extrême Nord. La plaine côtière borde l'océan Atlantique et couvre les trois régions (Littoral, Sud-ouest et une partie du Sud).
Problématique : Qu'est-ce qui caractérise l'économie de ces deux entités ?
Plan :
1) Les-aspects communs des économies de ces deux entités.
2) Les divergences entre les économies des plaines du Nord et de la plaine côtière.

Développement
I Les différentes voies utilisées pour le déplacement des hommes et de leurs biens
Dans les deux régions, coexistent l'agriculture traditionnelle et l'agriculture moderne.
Les techniques culturales sont archaïques et l'outillage rudimentaire pour l'agriculture traditionnelle. Ils sont modernes pour l'agriculture moderne.
Les sols et sous-sol des deux régions sont riches en matières premières.
L’hydroélectricité est présente dans les deux entités (barrage de Lagdo au Nord, Songloulou et Edéa dans la plaine côtière)
Dans les deux entités, on a des grandes plantations (CDC, HEVECAM, SOCAPALM dans la plaine côtière de SEMRY dans la plaine du Nord).
II- Les divergences entre les économies des plaines du nord et de la plaine côtière
Les cultures vivrières sont à dominantes pérennes (tubercules) dans la plaine côtière et saisonnière (céréales, arachides) dans la plaine du Nord.
Les cultures de rente consistent en l'hévéa, le café, le palmier à huile, le cacao, la banane etc. dans la plaine côtière et, en le coton et l'arachide dans la plaine du Nord.
L'élevage concerne le petit bétail dans la plaine côtière et, le gros bétail dans les plaines du Nord.
L'industrie est très développée dans la plaine côtière et l'est moins dans les plaines du Nord.
La plaine côtière est desservie par une gamme diversifiée des types de transport (continentaux : route, rail fleuve, maritimes et aériens) contrairement aux plaines du Nord qui sont faiblement desservies.
Le tourisme est surtout balnéaire dans la plaine côtière alors que dans les plaines du Nord il est plutôt un tourisme de safari et artisanal.
L'ouverture sur la mer fait de la plaine côtière la porte d'entrée et de sortie des produits et marchandises au Cameroun ;
La continentalité des plaines du Nord confine des échanges uniquement entre l'intérieur et certains pays voisins (RCA, Tchad, Nigéria).
La plaine côtière est le -siège des institutions financières (bourse des valeurs, assurances, banques...) qui lui offrent des opportunités d'investissement et portant, de développement de son économie, ce qui n'est pas le cas dans les plaines du Nord.
L'essentiel de la main d'œuvre se trouve dans la plaine côtière alors que les plaines du Nord en sont plus ou moins pourvues.

Conclusion
Bilan : Les économies de la plaine côtières des plaines du Nord divergent plus qu’elles ne se ressemblent.
Réponse à la problématique : L'économie de la plaine côtière est caractérisée par une diversité doublée d’une intensité des activités alors que dans les plaines du Nord, elle repose essentiellement sur les activités agro pastorales.
Ouverture : La décentralisation ne contribuerait-elle pas au développement équilibré du Cameroun ?