Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vous êtes ici : AccueilCLASSESLes partis politiques
Première
A & C & E & D & TI
ECM
Cours
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

INTRODUCTION
Dans tout pays démocratique, les institutions reposent sur la volonté des citoyens exprimée lors des consultations électorales. Cependant, le temps qui sépare deux scrutins est relativement long. Ainsi, les citoyens tentent d’intervenir au quotidien dans la vie de la nation par l’intermédiaire des organisations comme les partis politiques.

I- DÉFINITIONS
Un parti politique est une association reconnue et réglementée par la loi et qui a pour objet la conquête et l’exercice démocratique du pouvoir au moyen des élections.
Un mouvement politique : Groupement de personnes donc le but principal est de soutenir un parti politique ou un personnage qui est généralement le leader d’un parti politique .
Exemple la Presby.
Un système politique : Ensemble d’idées, de pratiques et de philosophies qui détermine le fonctionnement d’un État sur le plan politique.
Le parti de gauche : parti réformiste ou progressiste. Exemple le parti des démocrates aux USA.
Le parti de droite : Parti conservateur qui prône un État fort. Exemple les républicains aux USA.
L’opposition : Un ou plusieurs parti politique qui jouent un rôle de critique et surveille les actions du parti au pouvoir.
Le groupe parlementaire : groupe formé des membres de l’AN partageant les mêmes opinions politiques sans appartenir nécessairement au même parti politique .

II- CARACTÉRISTIQUES ET TYPES DE PARTI POLITIQUE
Plusieurs éléments permettent de distinguer un parti politique des autres associations :
- La durée du parti politique, un parti politique dure aussi bien dans le temps et dans l’espace ;
- Les dirigeants des parti politique ont pour ambition de prendre le pouvoir, de l’exercer et de le conserver le plus longtemps possible ;
- Le parti politique recherche le soutien populaire sans lequel il ne peut atteindre ses objectifs ;
- Une association bien organisée c'est-à-dire reconnue par les autorités. Il existe un lien entre le sommet et la base.
Sans se verser dans la typologie, il est néanmoins possible de classer les partis politiques en fonction de plusieurs catégories.
a) Selon l’idéologie politique on distingue :
- Les partis socialistes.
Exemple le PS en France.
- Les partis communistes.
Ex le PCC.
- Le parti des démocrates.
- Le parti des républicains aux USA.
b) Selon l’adhésion plus ou moins forte des masses populaires
- Les partis d’élite ou de cadre. Ils réunissent les notables, les cadres de l’administration etc. ils sont recherchés soit à cause de leur prestige qui confère une influence morale, soit à cause de leur fortune qui permet de financer les activités du parti.
- Les partis de masse. Ce sont des partis largement ouverts à toutes les couches sociales, car ils cherchent à rassembler le plus grand nombre de militants qui va constituer le réservoir de lecteurs.
c) Selon la discipline du parti
 -Les partis souples. Ils sont faiblement structurés car chaque membre du parti vote comme il l’entend car tous les membres ne sont pas obligés d’avoir la même opinion.
- Les partis rigides. Ils assurent un encadrement rigoureux des élus. Tous les membres doivent voter de la même façon lors des scrutins.

III- FONCTIONS ET STRUCTURE DES PARTIS POLITIQUES
1-FONCTIONS
Les partis politiques remplissent plusieurs fonctions :
- Informer l’opinion publique, les partis politiques jouent le rôle de courroies de transmission entre les citoyens qui ont des préoccupations et les gouvernements qui sont chargés de les satisfaire. Les partis politiques dégagent aussi la volonté générale et la partage avec tous les citoyens (abolition ou non de la peine de mort, légalisation ou non de l’avortement etc.)
- L’encadrement des électeurs, les partis politiques encadrent les électeurs de 2 manières. D’une part, ils développent la conscience politique des citoyens et leur permettent d’expliciter leur choix politique. D’autre part, ils sélectionnent les candidats entre lesquels se déroule la compétition électorale. Ex aux USA se déroulent les primaires c'est-à-dire une présélection destinée à choisir un candidat dans chaque parti.
- L’encadrement des élus, les partis politiques assurent à la fois le contact permanent entre les élus et les électeurs et le contact des élus entre eux. Les élus doivent garder le contact avec les électeurs afin d’assurer leur réélection et de connaitre les attentes de la population. Le contact des élus entre eux leur permet de partager leurs aspirations et leur vision de l’évolution du parti politique .
- La conquête démocratique du pouvoir au moyen des élections. Pour accéder au pouvoir, les partis politiques utilisent plusieurs moyens ; forte présence médiatique, activité militante des adhérents et des sympathisants. A la fin des élections, si aucun parti politique n’a pas pu avoir la majorité, ils peuvent se regrouper en coalition pour accéder au gouvernement. Les perdants peuvent aussi s’associer pour former une opposition forte capable de se faire entendre.
2-La structure des partis politiques
La structure d’un parti politique est définit par son statu. En général elle comprend les membres en l’occurrence les militants, les sympathisants et les dirigeants. Cette structure peut se présenter de la manière suivante :
- Les instances dirigeantes
- Le congrès ; c’est l’instance dirigeante qui détermine la ligne politique du parti. C’est pendant le congrès que les décisions importantes sont prises ;
- Le SG, il est assisté d’un organe directeur appelé bureau politique ;
- Le comité central ou comité directeur qui réunit les cadres du parti.
- Les organes de base
Le comité de base qui se limite à un quartier ;
• La sous section qui rassemble plusieurs quartiers englobant un arrondissement ;
• La section qui rassemble plusieurs sous sections ;
• Les organes annexes qui animent la vie du parti (OJRDPC, OFRDPC)
Les revenus des partis politiques proviennent des cotisations des adhérents, les dons des entreprises, les subventions de l’État.

IV- LES SYSTÈMES DES PARTIS POLITIQUES
On distingue le système pluraliste et le système de parti unique
1- Le système pluraliste
C’est lorsque plusieurs partis politiques animent la scène politique nationale. Il comporte plusieurs variances :
 -Le multipartisme intégral, ici le nombre de partis politiques n’est pas limité ;
- Le bipartisme, ici 2 partis politiques couvrent la scène politique (Républicain et démocrate aux USA, conservateurs et progressistes en GB) ;
- Le multipartisme à parti dominant, ici il existe plusieurs partis politiques mais un seul a la majorité absolue des sièges au parlement.
En Afrique, le multipartisme s’assimile à une représentation régionale. Le système pluraliste présente aussi bien des avantages que d’inconvénients. Comme bienfaits l’on peut citer :
- L’alternance au pouvoir ;
- L’existence de la compétition ;
- Le contrôle du parti au pouvoir par ceux de l’opposition ;
- L’expression des libertés.
Comme inconvénients, nous avons :
-La division sociale et ethnique qui accentue le tribalisme ;-L’instabilité gouvernementale, en effet l’action du gouvernement est fragilisée par des critiques constantes venant de l’opposition,
-L’existence des crises telles que la violence, les marches de protestation
2-Le système de parti unique
Il se traduit par l’existence d’un seul parti politique. ce système est en voie de disparition mais il existe encore dans certains pays comme en Corée du Nord, en Chine, au Cuba.
Comme avantages, ce système :
- Favorise la stabilité gouvernementale ;
- Il est l’instrument de l’intégration des populations ;
- Il permet de renforcer la cohésion sociale.
Ses principaux inconvénients sont :
- La confiscation des libertés des citoyens ;
- L’inexistence de la concurrence ;
- La durée au pouvoir avec des règnes à vie.

V-LES PRINCIPALES PHASES DE L’ÉVOLUTION DES PARTIS POLITIQUES AU CAMEROUN
1-L’ère du multipartisme (1948-1966)
Commencée depuis 1946, l’activité politique du Cameroun va s’accélérer en 1948 avec la création de l’UPC (10 avril 1948) conduite par Ruben Um Nyobe. Leader politique intransigeant, il demande l’indépendance et la réunification immédiate des 2 Cameroun. D’autres partis politiques vont naitre dans le Cameroun tel que :
- Le parti des démocrates d’André Marie Mbida ;
- Le Mouvement d’Action National Camerounais (MANC) de Soppo Priso et de Charles Assale ;
- L’Union Camerounaise d’Ahmadou Ahidjo.
Dans la partie anglophone les principaux partis politiques sont :
- Le KNC du Dr Endeley (1949) ;
- Le KUNC de Mbilé et Dibongué (1950) ;
- Le KNDP de John Ngu Foncha (1955) ;
- Le NPC de Fulanis (1959).
2-L’ère du monopartisme (1966-1990)
Dans le but d’instaurer une véritable unité dans le pays et de mettre fin aux antagonismes des leaders politiques, le président de la république Amadou Ahidjo va instaurer un seul parti unique. En effet, le 1er Septembre 1966, l’UNC devient le seul parti politique du Cameroun. Dissout en 1955, l’UPC va continuer sa lutte dans son maquis à Boum Nyebel et dans certaines zones bamileké. Même après l’assassinat de son leader, ce parti politique ne va pas baisser les bras mais va intensifier ses campagnes de violence contre les ennemis de la nation. Le 24 Mars au congrès de Bamenda, l’UNC devient le RDPC qui demeure également un parti unique jusqu’à 1990. Son président national Paul Biya publie en 1987 un essai politique intitulé « le libéralisme communautaire » dans lequel son programme politique envisage la démocratisation et la liberté.
3-Le retour du multipartisme (1990)
Au début des années 1990, le vent de la démocratie, oblige le Cameroun a renouer avec le multipartisme. Plusieurs facteurs l’ont favorisé en l’occurrence :
- Le vent de l’Est (Perestroïka) qui a soufflé en URSS ;
- Le discours de Baule prononcé par le président de la république francaise François Mitterrand ;
- L’adoption par l’assemblée nationale de la loi N°53/90 du 19 Décembre 1990 sur la liberté d’association et le multipartisme ;
- Les villes mortes
Ces facteurs ont favorisé la multiplication des partis politiques si bien qu’aujourd’hui, en compte plus de 200 légalisés. Les principaux sont le RDPC, le SDF (Ni John Fru Ndi), l’UPC, l’UNDP (Bello Bouba), le MDR (Daikole Daissala), l’ANDP (Hamadou Moustapha), PDC (Tobie Mbida), UDC (Adamou Ndam Njoya), MRC (Maurice Kamto), le CPP (Edith Kah Walla).

CONCLUSION
Les parti politique occupent une place primordiale dans tous les pays démocratiques, raison pour laquelle ils doivent jouer pleinement leur rôle. En outre les leaders politiques doivent œuvrer par tous les moyens au maintien de la cohésion sociale en respectant les lois, en étant tolérants mais surtout en acceptant le verdict des urnes après les échéances électorales.