Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vous êtes ici : AccueilCLASSESLes facteurs de transports terrestres et fluviaux
Terminale
A & C & E & D & TI
Géographie
Cours
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

INTRODUCTION
Les transports terrestres et fluviaux permettent le déplacement des hommes et des biens sur le continent. Ce type de transport n’est pas resté en marge de la mouvance technologique et économique.

I- LES TRANSPORTS ROUTIERS ET FERROVIAIRES
Les transports terrestres rassemblent deux principaux modes : la route et le rail. Il va sans dire que les routes apparurent avant le chemin de fer puisque la technologie du rail n’a fait son entrée en scène qu’au XVIIIème siècle. Dans la plus part des pays, l’essentiel du trafic des passagers et des marchandises est à l’origine d’une forte concurrence entre les rails et la route.
1- LE TRANSPORT ROUTIER
Les premières routes terrestres se sont dessinées à partir des senties qui étaient empruntés pour se déplacer d’un territoire de chasse à un autre. Graduellement les sentiers servirent à des fins commerciales avant de se transformer en routes. Ce type de transport va connaitre un essor spectaculaire au XIXème siècle grâce à la construction des automobiles et par la découverte du goudron par Macadam. C’est le système de transport le plus développé car la route est facile à tracer quand la topographie le permet. Pour braver l’obstacle des régions montagneuses on a construit des tunnels et des viaducs. Il existe deux principaux types de routes :
- Les routes à flot continu.il s’agit essentiellement des autoroutes et des artères secondaires où le trafic est ininterrompu.
- Les routes à flot discontinu. Il s’agit par exemple des routes interrompues par les feux de circulation. L’on peut les catégoriser en 6 grands groupes ; les autoroutes, les routes urbaines ; nationales, provinciales, départementales et les pistes rurales.
En termes d’investissement public, la route reste favorisée par les gouvernements (en France par exemple elle bénéficie de 64% des investissements contre 15% pour le rail et 1% pour la voie d’eau) qui sont les principaux fournisseurs d’infrastructures routières. Les routes représentent un investissement massif mais elles sont aussi une grande source de revenus (taxe pour la consommation de l’essence ou d’achat es véhicules, péage stationnement, frais d’assurance)
a- Les avantages du transport routier
Le transport routier est moins couteux, accessible à toutes les bourses et très utilisés par les hommes. Il assure 60% du trafic continental des hommes et des biens sur de courtes et moyennes distances. Il est un composant essentiel de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme notamment dans le rôle majeur qu’il joue dans le désenclavement. Du point de vue politique, il participe à l’intégration nationale tandis que sur le plan économique, il contribue aux échanges interrégionaux.
b-inconvénients et enjeux du transport routier
Le transport routier consomme la plus grande partie du pétrole mondial. Il produit le dioxyde de Carbone et toutes sortes de produits nocifs responsables de la détérioration de la couche d’ozone et de l’effet de serre (selon l’OCDE, 23% des émissions mondiales du CO2 proviennent des transports et les voitures sont à l’origine de plus de 40% de ces émissions). C’est pourquoi des politiques d’économie d’énergie liée à ce genre de transport sont mis en œuvre en l’occurrence
- L’utilisation des sources d’énergie alternatives (pilles, batteries) ou de nouveaux carburants (méthane, électricité) ou alors le biocarburant produit à partir des cannes à sucre ou du mais.
- La réduction de la consommation en énergie grâce à la l’utilisation de nouveaux matériaux légers pour la construction des véhicules tels que la céramique, le plastique
- La promotion du vélo comme au Pays Bas, le déplacement en roller ou trottinette, l’utilisation des transports en commun
- Équiper la voiture de demain d’un matériel informatisé (navigation assisté et localisation)
Depuis les attentas du 11 Septembre qui ont ravagés le World Trade Center un accent est mis sur le contrôle de tous les véhicules particulièrement ceux qui transportent les marchandises dangereuses autrefois détournées par les terroristes pour en utiliser les contenus. Ainsi depuis 2005 l’ADR (Accord Européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route) exige le port d’un numéro ONU indiquant le type de matières transporté.
2-LE TRANSPORT FERROVIAIRE
Le transport par rail fut au cœur de l’ère industrielle jouant un rôle central dans le développement économique des pays de l’Europe occidental, d’Amérique du nord et du Japon. Ce mode de transport a révolutionné le transport en général mais surtout celui des marchandises. Il s’est modernisé avec l’électrification des locomotives et des wagons, la construction des transcontinentaux (Transsibérien long de 9289 km et constitue la plus longue ligne de chemin de fer au monde) et l’automatisation. Le plus grand atout de ce système de transport est le recul des obstacles naturels car le train est capable de franchir les mers et les montagnes à travers les tunnels. Il existe 3 types de lignes ferroviaires :
- Les lignes de pénétration. Leur premier rôle est de relier un port avec l’intérieur du continent particulièrement pour l’exploitation des matières premières, des denrées agricoles ou des produits forestiers. Ils sont très présents dans les pays en voie de développement tracés pendant la colonisation.
- Les réseaux locaux. Ils desservent les régions industrielles et démographiques à forte densité. Ils ont plus présents dans les pays industrialisés.
- Les lignes transcontinentales. Elles ont liées à la conquête territoriale et à l’établissement d’une souveraineté nationale. Les exemples les plus pertinents sont les USA, le canada la Russie et l’Australie. Mais aujourd’hui ces lignes cherchent davantage à atténuer la discontinuité du transport maritime.
Les avantages de ce mode de transport sont multiples :
- Il permet de transporter les matières premières sur de longues distances ainsi que marchandises
- Il assure le transport permanent des passagers qui parfois résident très loin de leur lieue de travail. Dans les pays comme la Chine, le Japon et l’Inde le rail assure la majorité des déplacements interurbains des passagers.
- Il accélère le processus d’industrialisation de plusieurs pays;
- Il favorise le développement économique et la colonisation des territoires;
- Il consomme 4 fois moins d’énergie par tonne au KM que le transport routier.
Dans les pays en voie de développement, les rails jouent un rôle important dan l’exploitation des ressources naturelles et le désenclavement de certaines régions. Il est sollicité pour le transport des marchandises pondéreuses sur de longues distances. Dans lespays développés, l’utilisation du TGV contribue à rehausser la popularité de ce mode de transport qui assure vitesse, confort et sécurité. Ce derniers atteint des vitesses records (350 KM/heure) ce qui lui permet rivaliser les avions sur de courtes distances. Dans ce registre, on peut aussi citer le Zefiro qui a atteint 486 km/ h en 2010 ou du TGV Japonais Maglev qui a pulvérisé le record de 603 km /h dans un tunnel. L’usage des tramways est généralisé.

II- LES TRANSPORTS FLUVIAUX ET PAR CANAUX
1-LES TRANSPORTS FLUVIAUX
Les fleuves et les rivières ont toujours été utilisés comme voie de transport. La navigation fluviale permet de transporter des marchandises pondéreuses peu pressées et à peu de frais. Exemple les produits énergétiques, les minerais et les matériaux de construction. Ce mode de transport nécessite des conditions naturelles favorables en l’occurrence, la navigabilité, le débit suffisant et un régime régulier et lent. En Afrique la navigation fluviale est difficile à cause des chutes et des rapides. Les grands cours d’eau comme le Nil et le Congo offrent néanmoins de grandes possibilités de navigation. Dans les plaines de l’Europe, la plus part des fleuves constituent des voies de navigation à l’instar du Rhin. Ce dernier relie sur 128 Km des régions variées grâce à son puissant flot et aux aménagements effectués par les hommes. Ce fleuve connait une intense navigation depuis Bâle jusqu’à la mer. Son cours est accessible aux bateaux de plus de 30.000 tonnes et tout le long de son cour se trouvent de grands ports comme Strasbourg, Duisburg, Cologne.
Aux USA, les grands lacs assurent la liaison entre les villes américaines et canadiennes. Le Mississipi et ses affluents constituent aussi un grand axe de transport de même que le Chang Jiang et le Huang Jiang en Chine. Ce mode de transport est quelque peu limité parce qu’il ne dessert qu’une partie du territoire même si aujourd’hui on note une amélioration depuis la construction des oléoducs, des gazoducs et des canaux.
2-LE TRANSPORT PAR CANAUX
Le canal est une voie artificielle navigable. Un canal maritime est la voie d’eau qui relie 2 mers ou 2 océans. Les plus importants sont le canal de Suez et celui de Panama. Le premier fut construit en Égypte entre 1859 et 1869 dans l’objectif de relier l’Europe à l’Asie en passant par la méditerranée et la mer rouge (193 Km). Les navires qui vont de l’Europe vers l’Asie ne contournent plus le cap de bonne espérance (sud de l’Afrique). Le second long de 77 Km fut édifié en 1882 pour assurer la liaison entre les cotes atlantiques et pacifiques des USA. Il est situé sur l’isthme de Panama.

CONCLUSION
Sur le continent se développent plusieurs modes de transport qui assurent les échanges rapprochent les régions.