Vous êtes ici : AccueilCLASSESLes facteurs de l’urbanisation
Terminale
A & C & E & D & TI
Géographie
Cours
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

INTRODUCTION
L’urbanisation est l’augmentation de ceux qui habitent en ville par rapport à l’ensemble de la population. Elle peut aussi désigner l’ensemble de processus qui abouti à la création d’une ville. Le fait urbain est très ancien mais, c’est à partir du 19éme siècle qu’on assiste à un développement exceptionnel des villes : l’explosion urbaine qui est l’un des aspects caractéristique de la civilisation contemporaine.

I-LES NOTIONS DE SITE ET DE SITUATION
Le site est l’emplacement, l’endroit précis où se trouve une ville. Ce dernier offre de nombreux avantages qui attirent les hommes. Au cours de l’histoire, on a observé l’existence de nombreux sites :
- Le site de défense comme les sommets de montagne qui servaient de lieux de refuge aux populations persécutées.
- Le site économique caractérisé par l’abondance des matières premières qui attirent les industries et par conséquent le regroupement d’une population nombreuse.
- Le site de vallée qui est le seul endroit propice à l’installation humaine en milieu désertique à cause de la présence d’eau et de végétation.
La situation quant à elle est la position d’une ville par rapport à un ensemble régional ou national. Il s’agit souvent des carrefours, des gares, des points de convergence des cours d’eau, des points d’échange. Exemple c’est grâce à la gare que Belabo est devenue une ville.

II- LES FACTEURS DE L’URBANISATION
C’est au moment de la révolution industrielle (1800-1950) que l’urbanisation toucha fortement l’occident. Depuis 1950, le phénomène s’est généralisé à l’ensemble de la planète. Les Pays en voie de développement majoritairement ruraux connaissent une urbanisation explosive depuis les années 1950(+3,5% par an). Dans ces pays, la population urbaine augmente sous l’effet conjugué d’un accroissement naturel fort et de l’exode rural. En effet le regroupement de plusieurs activités en ville attirent de nombreux ruraux qui espèrent voir leurs conditions de vie s’améliorer, pourtant cet espoir reste souvent lettre morte. Cet afflux constant de ruraux démunis entraine souvent une extension anarchique de l’espace sous forme de bidonvilles où les conditions de vie sont déplorables. Dans l’histoire de l’humanité une pléthore de facteurs a amené les pouvoirs publics à créer des villes dans plusieurs endroits.
1- Les facteurs d’ordre économique
Le développement des sociétés vers l’industrie et les services constituent des éléments déterminants qui conduisent souvent à l’édification des villes. En effet l’installation d’une industrie dans une région attire aussi bien les employés que d’autres activités qui peuvent conduire à la naissance d’une ville. En outre les lieux où les hommes se rencontrent pour s’échanger des produits divers, pour acheter des marchandises se développent très vite. Ils deviennent des marchés périodiques ou permanents et peuvent inciter les pouvoirs publics à y créer une vile. Ce fut le cas de la ville de Kye-ossi (frontière Cameroun Guinée équatoriale et Gabon).
2- Les facteurs d’ordre culturel et politique
Les activités religieuses, intellectuelles ou artistiques peuvent entrainer la naissance d’une ville. C’est le cas de la ville d’Akono qui a vu le jour grâce aux activités religieuses remarquables et ses imposants édifices religieux. La ville de Soa a vu sa population s’accroitre grâce à la présence de l’Université de Yaoundé II. Foumban est considérée comme une ville artistique. Les décisions politiques relatives à rapprocher l’administration de l’administrer peuvent aussi jouer en faveur. C’est le cas de la décentralisation qui a érigé de nombreux districts en arrondissements visant à les doter des commodités urbaines.

CONCLUSION
Plusieurs facteurs ont joué en faveur de l’urbanisation dans le monde. Ainsi depuis le XXème siècle, la population mondiale est passée d’une société rurale à une société urbaine.