Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vous êtes ici : AccueilCLASSESLe Cameroun, de la réunification à l’Etat unitaire
Terminale
A & C & E & D & TI
Histoire
Cours
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

INTRODUCTION
La République fédérale du Cameroun est née le 1er Octobre 1961 à la suite d’un plébiscite réunissant l’ancien Cameroun méridional à la République du Cameroun indépendante depuis le 1er Janvier 1960. Dès lors, la vie politique au Cameroun sera marquée par de profonds changements qui vont conduire à l’Etat unitaire en 1972.

I-LA RÉUNIFICATION DES DEUX CAMEROUN
A-LA NAISSANCE DE L’ÉTAT FÉDÉRAL
L’idée de la Réunification vient du désir des camerounais de vivre ensemble comme pendant la période allemande. A l’issu du plébiscite organisé par l’ONU dans le Cameroun britannique, le Southern Cameroon accepte de se rattacher au Cameroun Oriental.
-Du 26 au 28 Juin 1961 fut organisée la conférence de Bamenda. Son objectif est de préparer les négociations avec les autorités du Cameroun oriental pour la réunification.
-Du 16 au 21 Juillet 1961, c’est la conférence de Foumban qui avait pour but d’élaborer et d’adopter une constitution fédérale
-En Aout 1961, c’est la conférence de Yaoundé qui devait examiner le statut des camerounais ayant servis dans l’armée nigériane. Elle va aboutir à l’intégration de ce personnel dans les services du Cameroun.
Après toutes ces rencontres Ahidjo va se rendre à Buea le 30 Septembre 1961 et recevoir des anglais la souveraineté du Cameroun méridional. Le 1er Octobre 1961 cette partie du Cameroun est indépendante et se rattache le même jour au Cameroun Oriental pour former la République Fédérale du Cameroun.cameroun federal drapeau

Dreapeau république fédérale du Cameroun


B-L’ORGANISATION DE L’ÉTAT FÉDÉRAL
L’État fédéral est organisé de la manière suivante :
-Le régime politique est présidentiel
-Le pouvoir exécutif a à sa tête le président de la république qui est chef de l’État fédéral (Ahidjo). Il est assisté d’un vice président de la république (John Ngu Foncha). A la tête de chaque État fédéré se trouve un PM. Cela se traduit par l’existence de 3 gouvernements.
-Le pouvoir législatif comptait 4 Assemblées ; 1 Assemblée nationale fédérale ; 2 Assemblées législatives fédérées et 1 Assemblée des chefs traditionnels du Cameroun occidental.
- Le pouvoir judiciaire comptait 3 juridictions.
- Le drapeau est vert- rouge- jaune frappé de 2 étoiles dorées sur a bande verte pour symboliser les 2 États fédérés.
- Le français et l’anglais sont les 2 langues officielles.
- Le Cameroun, est divisé en 6 régions ayant chacune un inspecteur fédéral d’administration
- L’existence d’une seule monnaie (FCFA).

II- L’ÉTAT UNITAIRE
A- LA FIN DE LA FEDERATION
La fédération s’achève pour les raisons suivantes :
- Le désir des camerounais de former un seul peuple pour affermir l’unité nationale.
- Limiter les lourdes dépenses qu’entrainaient la présence de nombreuses institutions. En effet le fonctionnement de l’État fédéral nécessitait d’énormes moyens financiers que le pays ne pouvait plus supporter.
- Le désir d’unir toutes les forces vives du pays pour assurer le développement harmonieux.
- L’influence de la politique d’Ahidjo qui a abouti à l’absorption de tous les autres partis politiques.
B-LA MARCHE VERS L’ÉTAT UNITAIRE
Elle se traduit par deux actes fondamentaux
1-La création d’un parti unique
La lutte politique entre les leaders des trois principaux partis politiques du Cameroun occidental va emmener Ahidjo à les dissoudre et à instaurer un parti unique, L’UNC le 1er Septembre 1966. Les partis qui furent à l’origine de cette tension sont :
- Le CUC (Cameroon United Congress) de Muna
- Le KNDP (Kamerun National Democratic Party) de Foncha
- Le CPNC (Cameroon People National Congress) qui remplace le KNC d’Endeley.
2- LA CRÉATION D’UN SYNDICAT UNIQUE
Ce dernier permet la fusion de tous les syndicats en un seul dénommé l’UNTC (Union Nationale des Travailleurs Camerounais) en 1971.
C-LA NAISSANCE DE L’ÉTAT UNITAIREcameroun federal drapeau

Dreapeau république unie du Cameroun


Le 20 Main 1972 est organisé le référendum qui demande aux camerounais d’approuver par Oui ou par No, le projet de constitution instituant la République Unie du Cameroun. Plus de 3 millions de camerounais optèrent pour le Oui et 176 seulement votèrent en faveur du Non. Cette adhésion massive au oui va entrainer le passage du Cameroun de l’État fédéral à l’État Unitaire dénommé République Unie du Cameroun. Le 2 Juin 1972, la constitution de l’État unitaire entre en vigueur :
- Un seul gouvernement
- Une seule Assemblée
- Un régime politique présidentiel. Le Pr est à la fois chef d’État et chef du gouvernement. Il est élu pour un mandat de 5 ans.
- Le drapeau reste vert-rouge-jaune mais avec une seule étoile au centre sur la bande rouge
- Deux langues officielles
- Un parti national unique (l’UNC)
D- QUELQUES MODIFICATIONS JUSQU’AUJOURD’HUI
- En 1975 la constitution instaure le poste de premier ministre
- En 1984 la République Unie devient la République du Cameroun avec Paul Biya comme président de la république, le poste de premier ministre est supprimé.
- En 1991 le poste de premier ministre est de nouveau reconduit. Le mandat présidentiel passe de 5 à 7 ans. Le multipartisme est réinstauré grâce au vent de l’Est.
- En 1998 la révision de la constitution n’accorde plus que 2 mandats de 7 ans au président de la république
- En 2008 une révision de la constitution statue que le président de la république est élu pour un mandat de 7 ans. Il est rééligible autant de fois que possible.drapeau cameroun

 Drapeau repuplique unie du cameroun

CONCLUSION
Le 1er Octobre 1961 marque le rattachement du Cameroun britannique au Cameroun français. Dans la recherche de son unité, le Cameroun va traverser plusieurs étapes ; de la république fédérale à la république du Cameroun en passant par la république unie. Aujourd’hui, cette unité des camerounais est vue sous l’angle de l’intégration nationale.