Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vous êtes ici : AccueilCLASSESContrastes entre industries du tiers monde et industries des pays développés
Première
A & C & E & D & TI
Géographie
Cours
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

INTRODUCTION
Depuis le XIXème siècle, les pays occidentaux se sont affirmés comme ceux qui ont bénéficié de la Révolution Industrielle. Même si la colonisation a apporté aux territoires colonisés quelques bienfaits de la civilisation, elle est venue confirmer la suprématie industrielle des PD et instaurer la division du monde en deux camps contrastés et inégaux.

I-LE TIERS MONDE TOUJOURS A LA RECHERCHE DE SON INDUSTRIALISATION
1-DE NOMBREUX OBSTACLES QUI FREINENT L’INDUSTRIALISATION DU TIERS MONDE
a)Les obstacles humains
Le tiers monde abrite prés de 80% de la population mondiale, mais celle-ci est mal ou sous nourrit et ne peut participer efficacement à la production et au développement des industries. En outre les consommateurs potentiels sont généralement pauvres, leurs revenus sont faibles, par conséquent il est difficile d’épargner voire d’investir dans le secteur industriel. On observe aussi que la main d’œuvre mal formée ou formée dans le tas reste dominée par une mentalité archaïque et un manque d’esprit d’initiative. Tous ces problèmes sont aggraves par les pouvoirs publics qui investissent peu dans le secteur industriel, ou qui ne facilitent pas les procédures douanières et administratives à ceux qui veulent créer des industries. En outre très peu d’efforts sont faits pour attirer les investisseurs étrangers capables de faire décoller le tissu industriel de plusieurs pays du tiers monde.
b) Les obstacles historiques et contemporains
Il faut relever que la colonisation a introduit dans les territoires colonisés des industries embryonnaires. Ces derniers servaient juste à la pré transformation des matières premières destinées à alimenter les industries performantes des occidentaux. Il n’était pas question de favoriser l’industrialisation des pays colonisés de peur qu’elle ne concurrence les industries occidentales. Par le biais, des organismes internationaux tels que le FMI, la BM et l’OMC, les néocolonialistes développent des stratégies pour favoriser les multinationales occidentales et freiner le décollage industriel des pays du tiers monde. Parmi celles-ci on peut citer l’interdiction aux États de soutenir massivement les industries nationales et de subventionner les exportations etc.
c) Les obstacles économiques
Les industries des pays du tiers monde accusent un retard technique remarquable. Jusqu’aujourd’hui, elles ne bénéficient pas toujours d’un transfert de technologie de la part des puissances industrialisées. En outre le dépendance des pays du tiers monde vis-à-vis des pays occidentaux et des bailleurs de fond les maintient dans un statut perpétuel d’États assistés.

2-DES NIVEAUX D’INDUSTRIALISATION DIFFÉRENTS
Si la part du tiers monde dans la production industrielle mondiale a quelque peu évolué ces dernières années, c’est grâce aux NPI et à la montée en puissance de certains États asiatiques (la Chine et l’Inde) ou latino américain (Brésil). Il est important de souligner ici que tous les pays du tiers monde n’ont pas le même niveau d’industrialisation. On peut les classer en 4 groupes :
- Les NPI ; ils ont crée de véritables régions industrielles. Il s’agit de Hong-Kong, Taiwan, Singapour et la Corée du Sud. A ces 4 dragons d’Asie s’ajoutent le Brésil, Mexique, la Chine, l’Inde, la Malaisie, Indonésie et Philippines.
- Les pays faiblement industrialisés mais possédant des industries de base performantes (raffineries, sidérurgies) et des industries destinées à l’exportation. C’est le cas des pays de l’OPEP, de la Colombie et de l’Egypte.
- Des pays qui disposent des industries légères multiples et diversifiées comme le Pakistan, la Jamaïque, Syrie et Thaïlande.
- Les pays agricoles sont ceux dont l’industrie est dominée par les activités extractives. C’est le cas du Bangladesh et des pays d’Afrique noire.

Plantation de haut penja CamerounAgro-industrie au Cameroun : plantation de haut-penja
exploitation miniere en afriqueExploitation miniere en Afrique

II- LES INDUSTRIES DES PAYS DÉVELOPPÉS : UNE GAMME VARIÉE ET COMPLÈTE
Les pays occidentaux sont qualifiés de nations industrielles. Mais, dans ce regroupement général, il faut noter qu’il existe aussi une hiérarchie qui permet de différencier ces pays industrialisés. Ainsi nous pouvons les classer en 3 catégories :
1-Les États-Unis, première puissance industrielle du monde
Les bases de l’industrie américaine sont :
-Un sous sol riche en matières premières et de nombreuses sources d’énergie
-Un capitalisme conquérant et l’hégémonie du dollar qui attire les investisseurs
-Un marché interne compétitif qui consomme la majorité de la production nationale. Tous ces facteurs stimulent l’industrie américaine et font d’elle la plus puissante du monde.
2-La Chine
La Chine est le parfait symbole du dynamisme industriel. pays en voie de développement, elle est déjà la 2ème puissance économique mondiale, 1er exportateur et l’un des principaux créateurs de richesses au monde.
3-Le Japon et l’Union Européenne
Malgré son handicap naturel, le Japon est la troisième puissance économique du monde. Sa réussite est due aux qualités de sa population, à sa forte production industrielle et à son système d’organisation exemplaire.
Grace à leur intégration communautaire, l’UE est devenue une puissance industrielle avec laquelle il faut compter. Au sein de l’UE, les pays les plus industrialisés sont l’Allemagne, la Grande Bretagne et la France. A ces pays, il faut ajouter la Russie qui malgré son refus d’entrer dans l’UE figure aujourd’hui parmi les pays industrialisés de ce continent.

industrie americaine Industrie automobile au USA
industrie japonaiseIndustrie automobile au Japon

CONCLUSION
L’importance de l’industrialisation demeure l’un des critères de différenciation entre les pays riches et les pays pauvres. C’est ainsi que sur cette base, le monde se trouve divisé en deux camps ; d’un côté les pays occidentaux fortement industrialisés et de l’autre côté les pays en voies de développement faiblement industrialisés. Mais entre le deux émergent des pays tels que la Chine qui malgré son appartenance aux pays du tiers monde est aujourd’hui le seconde puissance industrielle du monde