Vous êtes ici : AccueilCLASSESLa structure de la Terre
Première
A & C & E & D & TI
Géographie
Cours
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

INTRODUCTION
La structure est l’organisation et la disposition des roches à l’intérieur de la terre. L’étude de la structure du globe terrestre nous permet de comprendre le processus de mise en place des roches à l’échelle géologique. L’âge de notre planète est estimé à 4,5 milliards d’année et sa structure générale comprend :
- La lithosphère (enveloppe externe du globe terrestre)
- L’hydrosphère (l’ensemble des eaux du globe)
- L’atmosphère (couche de gaz qui enveloppe la terre)
- La cryosphère (ensemble des glaces terrestres et marines).

I-LA STRUCTURE INTERNE DE LA TERREstructure interne du globeL’étude de la densité des roches (gravimétrie) et des ondes sismiques (sismologie) présente 3 grands ensembles structuraux ; l’écorce terrestre, le manteau et le noyau.

structure 3d du globe terrestre Structure interne du globe terrestre
structure du globe terrestreStructure interne du globe terrestre

I.1-L’ECORCE TERRESTRE
C’est la couche sur laquelle nous vivons. Elle est encore appelé croûte terrestre. Elle a une épaisseur de 35 Km environ et sa densité moyenne est de 2,7. Elle est essentiellement formée de Silice et d’Alumine d’où le nom de SIAL. Le SIAL n’est pas une enveloppe continue. La surface irrégulière qui sépare l’écorce du manteau s’appelle la discontinuité de Mohorovicic.
I.2-LE MANTEAU (PYROSPHÈRE)
Son épaisseur est de 2900 km environ et sa densité varie entre 2,9 et 5. Il est constitué de Silice et de Magnésium d’où le nom de SIMA. Dans sa partie supérieure, on retrouve une couche molle ou fluide appelé Asthénosphère qui est le siège de longs mouvements de convection à cause de la présence des températures et des pressions très élevées. Il est séparé du noyau par la discontinuité de Gutenberg.
I.3-LE NOYAU (BARYSPHÈRE)
Il va jusqu’à 6400 km et sa densité est comprise entre 8 et 12. Il est divisé en 2 principales ; parties le noyau externe et le noyau interne ou graine. Il est composé de Nickel et de Fer d’où le nom NIFE. La discontinuité de Lehmann sépare la graine du noyau.

II- ORIGINE ET MODE DE FORMATION DES ROCHES
II.1-ORIGINE
Les roches sont des assemblages de matériaux constitutifs de l’écorce terrestre. Il existe plusieurs types de roches mais selon leur mode de formation, on distingue 3 grands groupes ; les roches endogènes, exogènes et métamorphiques.
a)Les roches endogènes ou magmatiques
Ce sont des roches qui se forment à l’intérieur de la terre. Elles proviennent toutes du magma mais diffère en fonction du refroidissement rapide ou lent des matériaux en fusion à l’intérieur de la terre. On distingue ainsi des roches volcaniques et des roches cristallines.

- Les roches volcaniques ou basaltiques
Ce sont des roches à solidification rapide qui, par coulée ou par projection passent brutalement de l’intérieur du globe à l’air libre. Leur température chute rapidement et on assiste à une solidification rapide du magma.emple le basalte, la ponce.

roches volcanique
roches volcaniques

- Roches cristallines ou plutoniques
Contrairement aux roches volcaniques, les roches cristallines se solidifient lentement. Elles se refroidissent généralement à l’intérieur et atteignent la surface grâce aux mouvements de l’écorce terrestre et à l’érosion qui ont dégagé les terrains les couvrant. Exemple le granite, la syénite.

roche cristalline
roches pultoniqies

b) Les roches exogènes ou sédimentaires
Ce sont les roches formées à la surface de la terre. Elles proviennent de l’accumulation des matériaux au fond des mers, des lacs et à la surface des continents. Elles subissent une transformation complexe appelée Diagenèse (la transformation des sédiments en roche compact). Le lieu où se produit l’accumulation des sédiments est appelé bassin sédimentaire. Les roches sédimentaires renferment des constituants qui varient en fonction du dépôt et de la composition. On obtient alors une succession de couches appelée stratification.
-Selon le milieu de dépôt, on distingue :
* Les roches sédimentaires d’origine chimique qui résultent de la dissolution ou des réactions chimiques. C’est le cas du calcaire
* Les roches sédimentaires d’origine organique qui proviennent de la décomposition des végétaux et d’animaux. Exemple les lignites, la tourbe
* Les roches sédimentaires d’origine détritique qui proviennent de la destruction d’autres roches. Exemple le sable, le grès.
Selon la composition, on distingue :
- Les roches siliceuses (le grès)
- Les roches argileuses (le marne, le kaolin)
- Les roches carbonatées (calcaire)
- Les roches salines (le sel gemme)

Roches sedimentaires
Roches sedimentaires

c) Les roches métamorphiques ou cristallophylliennes
Elles proviennent de la transformation plus ou moins importante des roches précédentes :
-soit par une augmentation marquée des températures. On parle alors de métamorphisme de contact.
-soit sous les actions combinées de la température et de la pression. On parle alors de métamorphisme régional ou général ou géosynclinal. Exemple l’argile peut se métamorphoser en schistes, puis en micaschistes et en gneiss.

Roches metamorphiques
roches metamorphiques

III- LE MODE DE FORMATION DES ROCHES
Dans la formation des roches, le magma est à l’amont et à l’avale. En effet, le matériel de départ est constitué du SIAL et du SIMA qui forment le magma. Au contact de l’air, celui-ci se cristallise. Soumises à leur tour aux fortes pressions et températures, les roches cristallines redeviennent le magma. Selon un autre procédé, les roches cristallines provenant du magma donnent naissance à des sédiments par décomposition chimique et organique. La vapeur d’eau et le gaz contenus dans le magma, s’associent aux éléments vivants de l’hydrosphère pour donner des dépôts organiques. Ceux ci sont entraînés en profondeur où elles sont soumises à de fortes températures et pressions pour donner les roches métamorphiques. Ces dernières redeviennent le magma lorsqu’elles subissent de fortes températures et pressions.

CONCLUSION
La structure interne de la terre présente plusieurs couches constituées de roches. Ces dernières sont constamment exposées à l’action des phénomènes divers qui les modifient aussi bien dans leur nature que dans leur disposition primitive.