Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vous êtes ici : AccueilCLASSESExercices sur le déroulement de la réponse immunitaire
Terminale
D
S.V.T
Exercices
Bonjour ! Groupe telegram de camerecole, soumettrez-y toutes vos préoccupations. forum telegram

Exercice I

A. Questions à choix multiples
Chaque série d’affirmations comporte une seule réponse exacte. Repérez l'affirmation correcte et notez le numéro de la question suivi de la lettre qui désigne la réponse juste.
1. Le malade du SIDA décède :
a) des suites d’un déficit en lymphocytes T4,
b) à cause d'un excès d’anticorps,
c) à cause d'un déficit en lymphocytes cytotoxiques,
d) des suites d'une infection généralisée par le VlH.
2. Parmi les cellules suivantes, quelles sont celles qui sécrètent les anticorps circulants ?
a) polynucléaires,
b) lymphocytes B,
c) lymphocytes T,
d) macrophages,
e) plasmocytes.
3. Les anticorps circulants :
a) sont des récepteurs des lymphocytes T,
b) sont des récepteurs des lymphocytes B,
c) sont les effecteurs des réponses à médiation cellulaire,
d) sont les effecteurs des réponses à médiation humorale.
4. Un anticorps :
a) tue les cellules étrangères en les phagocytant,
b) est un moyen de lutte non spécifique,
c) comporte deux sites pouvant se fixer à l'antigène, les paratopes,
d) existe uniquement dans le plasma.
5. Les lymphocytes T :
a) sont munis d’un récepteur CD4 et CD8 qu’ils ont acquis dans le thymus,
b) se transforment en cellules sécrétrices d'anticorps,
c) sont capables de reconnaître un antigène libre.
d) subissent une expansion clonale après stimulation antigénique,
6. Les macrophages :
a) viennent directement de la moelle osseuse,
b) sont issus des monocytes du sang,
c) sont capables de phagocyter les cellules étrangères et les cellules vieillies du corps,
d) fabriquent les anticorps.
7. Les lymphocytes B :
a) sont des leucocytes capables de traverser la paroi des capillaires ?
b) naissent dans les ganglions lymphatiques et la rate,
c) sont des cellules tueuses,
d) phagocytent les antigènes.
8. Parmi les cellules suivantes, laquelle n’est pas impliquée dans la production d’anticorps ?
a) macrophages,
b) lymphocytes B,
c) lymphocytes T4,
d) plasmocytes.
e) granulocytes.
9. Les anticorps membranaires :
a) sont des récepteurs des lymphocytes T,
b) sont des récepteurs des lymphocytes B,
c) sont les effecteurs des réponses à médiation cellulaire,
d) peuvent être produits par des plasmocytes.
10. Le complément :
a) est une cytokine sécrétée par certains lymphocytes,
b) n'intervient jamais dans les réactions immunitaires non spécifiques
c) intervient dans la phase effectrice de certaines réactions immunitaires spécifiques,
d) est spécifique d'un antigène.
11. Un clone de lymphocytes B est activé :
a) suite à une reconnaissance directe de l'antigène.
b) suite à la reconnaissance d'un antigène associe’ aux molécules de HLA fixées sur la membrane de la cellule présentatrice de l’antigène,
c) par des phagocytes préalablement activés par l’antigène étranger,
d) après action du complément.
12. La coopération cellulaire entre cellules immunitaires :
a) n’est pas nécessaire pour une production normale d’anticorps,
b) fait intervenir des sécrétions de toutes les cellules immunitaires,
c) est diminuée suite a‘ une infection par le VIH,
d) fait intervenir uniquement les différentes catégories de lymphocytes.
13. Lequel des lymphocytes T suivants est éduqué dans le thymus ?
a) Celui qui ne reconnaît ni le CMH ni l'antigène du soi,
b) Celui qui reconnaît le CMH et l’antigène du soi,
c) Celui qui reconnaît le CMH, mais pas l'antigène du soi,
d) Celui qui reconnaît l'antigène du soi.
14. Le virus du SIDA se lie:
a) spécifiquement aux plasmocytes,
b) à tous les lymphocytes,
c) aux cellules munies de récepteurs CD4,
d) à plusieurs types cellulaires, parmi lesquels les lymphocytes T4 et T8.
15. La vaccination :
a) déclenche toujours une réponse immunitaire primaire lors de la première injection,
b) déclenche une réponse immunitaire secondaire plus efficace lors d’une injection de rappel,
c) permet la formation de cellules à mémoires qui déclenchent la réponse primaire,
d) est un transfert d'immunité d’un individu à un autre.
16. La maladie de Burton se traduit par un déficit en LB. Quels sont dans la liste suivante les effets observés :
a) diminution du nombre de LT et donc d’anticorps circulants,
b) diminution de la résistance aux infections dues à des germes intracellulaires,
c) diminution de la résistance aux infections dues à des germes extracellulaires,
d) augmentation de la résistance aux infections dues à des germes intracellulaires.

B. Accolez ensemble deux à deux les termes de chacune des deux listes suivantes qui vous paraissent le mieux en relation.
A. Lymphocytes B,                       1. Récepteur CD4,
B. Cellule présentant l'antigène,      2. Immunité cellulaire,
C. Plasmocyte,                             3. Phagocytose,
D. Lymphocytes T cytotoxiques,     4. immunité humorale,
E. Lymphocytes T4 auxiliaires.        5. Sécrétion d’anticorps.

Exercice II

1. Complétez le tableau suivant sur la comparaison entre les lymphocytes B et les lymphocytes T suivant les caractéristiques du tableau.

 Caracté ristiques   Lym phocytes B   Lympho cytes T
 Lieu de maturation    
 Récepteurs d’antigènes    
 Forme active    
 Type d’immunité    
 Produits sécrétée    
 Durée de vie    

2. Définissez l’hypersensibilité.
3. Nommez quatre mécanismes que les anticorps utilisent pour détruire un agent pathogène,
4. Pourquoi le VIH est-il difficile à combattre par le système immunitaire?
5. Quel évènement déclenche la libération d'histamine par les mastocytes au cours d'une réaction allergique ?

Exercice III

Diverses expériences ont été réalisées chez le cobaye pour montrer certaines modalités des défenses immunitaires.
Dans l'expérience I on immunise des cobayes A par injection de bacilles diphtériques dont la toxine a été atténuée par addition de trichlorure d'iode. Quinze (15) jours plus tard on prélève chez les cobayes A du sérum et des lymphocytes T pour les injecter respectivement à des cobayes B et C non immunisés. Le même jour, on injecte aux animaux A. B et C de la toxine diphtérique active.
Dans l’expérience II, des cobayes D sont immunisés contre la tuberculose par injection de bacilles tuberculeux bovins atténués (principe de la vaccination BCG).
Un mois plus tard, on prélève; chez ces cobayes, du sérum et des lymphocytes T que l’on injecte respectivement à des cobayes E et F non immunisés. Le même jour on injecte aux animaux D, E et F le bacille de Koch actif, agent de la tuberculose.
Les résultats de ces expériences sont indiqués sur la figure suivante.
toxines dipheterie1. Comment expliquez-vous la survie des cobayes A et B. et la mort du cobaye C à la fin de l'expérience I?
2. Comment expliquez-vous la survie des cobayes D et F, et la mort du cobaye E à la fin de l’expérience II?
3. Comparez les deux types de réactions immunitaires mises en jeu au cours de ces expériences.
4. Quels résultats pouvez-vous prévoir dans le cas où on injecterait au cobaye C des bacilles tuberculeux au lieu de toxine diphtérique ? Justifiez votre réponse.

Exercice IV

Le tétanos est une maladie due à l’introduction dans l’organisme d'une bactérie qui libère une toxine, nommée toxine tétanique, dans le milieu intérieur. Ces toxines n’entrent pas dans les cellules. La diphtérie est aussi une maladie due à l'action d’une toxine libérée par une bactérie. La toxine diphtérique. Le document montre un ensemble d’expériences destinées à mieux cerner les conséquences d’une injection d’anatoxine (toxine atténuée non virulente) et de l’utilisation du sérum sanguin extrait des animaux traités.
1. Les acteurs des réactions immunes qui interviennent font-ils partie de l'immunité innée ou acquise?
2. D’après vos connaissances, à quel type de cellules ces réactions font-elles appel?
3. La vaccination est une technique médicale qui fait appel au mécanisme exposé dans l’expérience. Exposez son principe en utilisant les résultats de l'expérience.
anatoxine